Index 
 Précédent 
 Suivant 
 Texte intégral 
Procès-verbal
Mardi 25 novembre 2014 - Strasbourg

4. Débats sur des cas de violation des droits de l'homme, de la démocratie et de l'État de droit (annonce des propositions de résolution déposées)

Les députés ou groupes politiques suivants ont présenté des demandes d'organisation d'un tel débat, déposées conformément à l'article 135 du règlement, pour les propositions de résolution suivantes:

I.   Pakistan: lois sur le blasphème (2014/2969(RSP))

- Charles Tannock, Mark Demesmaeker, Geoffrey Van Orden, Peter van Dalen, Bas Belder, Arne Gericke, Jana Žitňanská, Ruža Tomašić et Ryszard Czarnecki, au nom du groupe ECR, sur le Pakistan: lois sur le blasphème (B8-0289/2014);

- Ignazio Corrao, Fabio Massimo Castaldo, Marco Valli, Rolandas Paksas et Valentinas Mazuronis, au nom du groupe EFDD, sur le Pakistan: lois sur le blasphème (B8-0290/2014);

- Josef Weidenholzer, Goffredo Maria Bettini, Enrico Gasbarra, Luigi Morgano, Liisa Jaakonsaari, Lidia Joanna Geringer de Oedenberg, Krystyna Łybacka, Nicola Caputo, Richard Howitt, Miroslav Poche, Andi Cristea, Tonino Picula, Afzal Khan, Miriam Dalli, Marc Tarabella et Hugues Bayet, au nom du groupe S&D, sur le Pakistan: lois sur le blasphème (B8-0291/2014);

- Dita Charanzová, Juan Carlos Girauta Vidal, Fernando Maura Barandiarán, Pavel Telička, Izaskun Bilbao Barandica, Marielle de Sarnez, Marietje Schaake, Louis Michel, Johannes Cornelis van Baalen, Petras Auštrevičius, Ivan Jakovčić, Gérard Deprez, Ivo Vajgl, Petr Ježek, Javier Nart et Jozo Radoš, au nom du groupe ALDE, sur les lois sur le blasphème au Pakistan (B8-0293/2014);

- Marie-Christine Vergiat, Kateřina Konečná, Patrick Le Hyaric, Malin Björk, Stefan Eck, Javier Couso Permuy, Marina Albiol Guzmán, Ángela Vallina, Paloma López Bermejo, Younous Omarjee, Lidia Senra Rodríguez, Emmanouil Glezos, Sofia Sakorafa et Marisa Matias, au nom du groupe GUE/NGL, sur les lois sur le blasphème au Pakistan (B8-0298/2014);

- Cristian Dan Preda, Michèle Alliot-Marie, Rachida Dati, Pavel Svoboda, Philippe Juvin, Giovanni La Via, Tunne Kelam, Joachim Zeller, Lars Adaktusson, Jarosław Wałęsa, Mariya Gabriel, David McAllister, Lorenzo Cesa, Franck Proust, Petri Sarvamaa, Andrej Plenković, Bogdan Brunon Wenta, Monica Macovei, Dubravka Šuica, Jaromír Štětina, Eduard Kukan, Jeroen Lenaers, Seán Kelly, Jiří Pospíšil, Barbara Matera, Marijana Petir, Davor Ivo Stier, Tomáš Zdechovský, Csaba Sógor, Stanislav Polčák et Lara Comi, au nom du groupe PPE, sur le Pakistan: lois sur le blasphème (B8-0302/2014).

II.   Serbie: le cas du criminel de guerre accusé Šešelj (2014/2970(RSP))

- Ignazio Corrao, Fabio Massimo Castaldo, Rolandas Paksas et Valentinas Mazuronis, au nom du groupe EFDD, sur la Serbie: le cas du criminel de guerre accusé Šešelj (B8-0292/2014);

- Charles Tannock, Ruža Tomašić, Mark Demesmaeker et Ryszard Czarnecki, au nom du groupe ECR, sur la Serbie: le cas du criminel de guerre accusé Šešelj (B8-0294/2014);

- Davor Škrlec, Igor Šoltes, Ulrike Lunacek, Tamás Meszerics, Ernest Urtasun, Barbara Lochbihler, Jordi Sebastià, Heidi Hautala et Klaus Buchner, au nom du groupe Verts/ALE, sur la Serbie: le cas du criminel de guerre accusé Šešelj (B8-0296/2014);

- Josef Weidenholzer, Liisa Jaakonsaari, Lidia Joanna Geringer de Oedenberg, Andi Cristea, Tanja Fajon, Victor Boștinaru, Richard Howitt, Tonino Picula, Marc Tarabella, Nicola Caputo, Biljana Borzan, Hugues Bayet et Doru-Claudian Frunzulică, au nom du groupe S&D, sur la Serbie: le cas du criminel de guerre accusé Wojislav Šešelj (B8-0300/2014);

- Jozo Radoš, Ivo Vajgl, Ivan Jakovčić, Fernando Maura Barandiarán, Pavel Telička, Izaskun Bilbao Barandica, Marietje Schaake, Louis Michel, Marielle de Sarnez, Johannes Cornelis van Baalen, Gérard Deprez, Dita Charanzová, Petras Auštrevičius et Ilhan Kyuchyuk, au nom du groupe ALDE, sur la Serbie: le cas du criminel de guerre accusé Šešelj (B8-0304/2014);

- Marie-Christine Vergiat, Patrick Le Hyaric et Kateřina Konečná, au nom du groupe GUE/NGL, sur la Serbie: le cas du criminel de guerre accusé Šešelj (B8-0306/2014);

- Cristian Dan Preda, Andrej Plenković, Dubravka Šuica, Davor Ivo Stier, Jaromír Štětina, Giovanni La Via, Tunne Kelam, Lorenzo Cesa, Franck Proust, Petri Sarvamaa, Bogdan Brunon Wenta, Monica Macovei, Jeroen Lenaers, Seán Kelly, Jiří Pospíšil, Marijana Petir, Tomáš Zdechovský et Lara Comi, au nom du groupe PPE, sur la Serbie: le cas du criminel de guerre accusé Šešelj (B8-0307/2014).

III.   Irak: enlèvements et mauvais traitements des femmes (2014/2971(RSP))

- Charles Tannock, Mark Demesmaeker, David Campbell Bannerman, Branislav Škripek, Ruža Tomašić, Jana Žitňanská, Arne Gericke, Geoffrey Van Orden et Ryszard Czarnecki, au nom du groupe ECR, sur la situation en Irak: enlèvements et mauvais traitements des femmes (B8-0295/2014);

- Fabio Massimo Castaldo, Ignazio Corrao, Rolandas Paksas et Valentinas Mazuronis, au nom du groupe EFDD, sur l'Irak: enlèvements et mauvais traitements des femmes (B8-0297/2014);

- Alyn Smith, Barbara Lochbihler, Michel Reimon, Jean Lambert, Bodil Ceballos, Ernest Urtasun, Jordi Sebastià, Judith Sargentini, Ulrike Lunacek, Heidi Hautala, Reinhard Bütikofer et Davor Škrlec, au nom du groupe Verts/ALE, sur l'Irak: enlèvements et mauvais traitements des femmes (B8-0299/2014);

- Josef Weidenholzer, Victor Boștinaru, Richard Howitt, Ana Gomes, Vilija Blinkevičiūtė, Nicola Caputo, Silvia Costa, Krystyna Łybacka, Edouard Martin, Konstantinos Papadakis, Liisa Jaakonsaari, Lidia Joanna Geringer de Oedenberg, Andi Cristea, Miroslav Poche, Miriam Dalli, Pier Antonio Panzeri, Marc Tarabella et Hugues Bayet, au nom du groupe S&D, sur l'Irak: enlèvements et mauvais traitements des femmes (B8-0301/2014);

- Gérard Deprez, Marielle de Sarnez, Juan Carlos Girauta Vidal, Fernando Maura Barandiarán, Pavel Telička, Beatriz Becerra Basterrechea, Izaskun Bilbao Barandica, Marietje Schaake, Louis Michel, Petr Ježek, Ivo Vajgl, Johannes Cornelis van Baalen, Dita Charanzová, Jozo Radoš, Javier Nart et Ivan Jakovčić, au nom du groupe ALDE, sur l'Irak: enlèvements et mauvais traitements des femmes (B8-0303/2014);

- Javier Couso Permuy, Malin Björk, Ángela Vallina, Paloma López Bermejo, Patrick Le Hyaric, Kateřina Konečná, Kostadinka Kuneva, Emmanouil Glezos, Marisa Matias, Rina Ronja Kari, Lidia Senra Rodríguez, Georgios Katrougkalos et Sofia Sakorafa, au nom du groupe GUE/NGL, sur l'Irak: enlèvements et mauvais traitements des femmes (B8-0305/2014);

- Cristian Dan Preda, Giovanni La Via, Tunne Kelam, Michèle Alliot-Marie, Rachida Dati, Pavel Svoboda, Philippe Juvin, Jarosław Wałęsa, Mariya Gabriel, David McAllister, Lorenzo Cesa, Franck Proust, Petri Sarvamaa, Andrej Plenković, Bogdan Brunon Wenta, Monica Macovei, Dubravka Šuica, Jaromír Štětina, Eduard Kukan, Jeroen Lenaers, Seán Kelly, Jiří Pospíšil, Csaba Sógor, Marijana Petir, Tomáš Zdechovský, Barbara Matera, Agnieszka Kozłowska-Rajewicz, Stanislav Polčák et Lara Comi, au nom du groupe PPE, sur l'Irak: enlèvements et mauvais traitements des femmes (B8-0308/2014).

Le temps de parole sera réparti conformément à l'article 162 du règlement.

Avis juridique