Index 
 Précédent 
 Suivant 
 Texte intégral 
Procès-verbal
Mercredi 11 mars 2015 - StrasbourgEdition définitive

6. Préparation du Conseil européen (19 et 20 mars 2015) (débat)
CRE

Déclarations du Conseil et de la Commission: Préparation du Conseil européen (19 et 20 mars 2015) (2014/2941(RSP))

Zanda Kalniņa-Lukaševica (Présidente en exercice du Conseil), Jean-Claude Juncker (Président de la Commission) et Frans Timmermans (Premier Vice-président de la Commission) font les déclarations.

Interviennent Manfred Weber, au nom du groupe PPE, qui répond également à une question "carton bleu" de Emmanouil Glezos, Gianni Pittella, au nom du groupe S&D, qui répond également à une question "carton bleu" de John Stuart Agnew, Andrzej Duda, au nom du groupe ECR, Guy Verhofstadt, au nom du groupe ALDE, qui répond également à une question "carton bleu" de Bill Etheridge, Gabriele Zimmer, au nom du groupe GUE/NGL, qui répond également à une question "carton bleu" de Maria Grapini, Rebecca Harms, au nom du groupe Verts/ALE, Nigel Farage, au nom du groupe EFDD, qui répond également à une question "carton bleu" de Doru-Claudian Frunzulică, Marcel de Graaff, non inscrit, Herbert Reul, Knut Fleckenstein, qui répond également à une question "carton bleu" de Angel Dzhambazki, Ashley Fox, qui répond également à une question "carton bleu" de James Carver, Neoklis Sylikiotis, David Borrelli, Konstantinos Papadakis, Andrzej Grzyb, qui répond également à une question "carton bleu" de Tibor Szanyi, Kathleen Van Brempt, Notis Marias, Rolandas Paksas, qui répond également à une question "carton bleu" de Ildikó Gáll-Pelcz, Marine Le Pen, Alain Lamassoure, Matthias Groote et Harald Vilimsky, qui répond également à une question "carton bleu" de Michael Theurer.

PRÉSIDENCE: Antonio TAJANI
Vice-président

Interviennent Esteban González Pons, Jeppe Kofod et Pervenche Berès.

Interviennent selon la procédure "catch the eye" Milan Zver, Costas Mavrides, Ivan Jakovčić et João Ferreira.

Interviennent Frans Timmermans et Zanda Kalniņa-Lukaševica.

Le débat est clos.

Avis juridique