Index 
 Précédent 
 Suivant 
 Texte intégral 
Procès-verbal
Mardi 12 mars 2019 - StrasbourgEdition définitive

15. Un régime de sanctions européen pour les violations des droits de l'homme (débat)
CRE

Déclaration de la vice-présidente de la Commission/haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité: Un régime de sanctions européen pour les violations des droits de l'homme (2019/2580(RSP))

Johannes Hahn (membre de la Commission) fait la déclaration au nom de la vice-présidente de la Commission/haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

Interviennent Sandra Kalniete, au nom du groupe PPE, Ana Gomes, au nom du groupe S&D, Amjad Bashir, au nom du groupe ECR, Marietje Schaake, au nom du groupe ALDE, Barbara Lochbihler, au nom du groupe Verts/ALE, qui répond également à une question "carton bleu" de Gunnar Hökmark, Mylène Troszczynski, au nom du groupe ENF, Laima Liucija Andrikienė, Francisco Assis, Marek Jurek, Judith Sargentini, Marie-Christine Arnautu, José Ignacio Salafranca Sánchez-Neyra, Kati Piri, Heidi Hautala, Tunne Kelam, Nikos Androulakis, Jaromír Štětina et Liliana Rodrigues.

Interviennent selon la procédure "catch the eye" Bogdan Andrzej Zdrojewski, Costas Mavrides, Ruža Tomašić, Jordi Solé, Takis Hadjigeorgiou, Julie Ward et Ana Miranda.

Intervient Johannes Hahn.

Les propositions de résolution à déposer conformément à l'article 123, paragraphe 2, du règlement, seront annoncées ultérieurement.

Le débat est clos.

Vote: point 11.13 du PV du 14.3.2019.

Dernière mise à jour: 6 août 2019Avis juridique