Index 
 Précédent 
 Suivant 
 Texte intégral 
Procès-verbal
Mercredi 13 mars 2019 - Strasbourg

3. Débats sur des cas de violation des droits de l'homme, de la démocratie et de l'État de droit (annonce des propositions de résolution déposées)

Les députés ou groupes politiques suivants ont présenté des demandes d'organisation d'un tel débat, déposées conformément à l'article 135 du règlement, pour les propositions de résolution suivantes:

I.   Situation des droits de l'homme au Kazakhstan (2019/2610(RSP))

—   Barbara Lochbihler et Heidi Hautala, au nom du groupe Verts/ALE, sur la situation des droits de l'homme au Kazakhstan (B8-0204/2019);

—   Charles Tannock, Karol Karski, Monica Macovei, Ruža Tomašić, Ryszard Czarnecki et Jana Žitňanská, au nom du groupe ECR, sur la situation des droits de l'homme au Kazakhstan (B8-0205/2019);

—   Helmut Scholz, Marie-Christine Vergiat, Malin Björk, Merja Kyllönen, Tania González Peñas, Miguel Urbán Crespo, Lola Sánchez Caldentey, Xabier Benito Ziluaga, Kostadinka Kuneva, Patrick Le Hyaric et Luke Ming Flanagan, au nom du groupe GUE/NGL, sur la situation des droits de l'homme au Kazakhstan (B8-0206/2019);

—   Wolf Klinz, Izaskun Bilbao Barandica, Ilhan Kyuchyuk, Petras Auštrevičius, Beatriz Becerra Basterrechea, Dita Charanzová, Gérard Deprez, Marian Harkin, Ivan Jakovčić, Louis Michel, Javier Nart, Urmas Paet, Maite Pagazaurtundúa Ruiz, Carolina Punset, Jozo Radoš, Frédérique Ries, Robert Rochefort, Marietje Schaake, Jasenko Selimovic, Pavel Telička, Ivo Vajgl, Johannes Cornelis van Baalen, Matthijs van Miltenburg, Hilde Vautmans, Mirja Vehkaperä et Valentinas Mazuronis, au nom du groupe ALDE, sur la situation des droits de l'homme au Kazakhstan (B8-0207/2019);

—   Elena Valenciano, Victor Boştinaru, Soraya Post et Ana Gomes, au nom du groupe S&D, sur la situation des droits de l'homme au Kazakhstan (B8-0208/2019);

—   Cristian Dan Preda, Róża Gräfin von Thun und Hohenstein, Roberta Metsola, Jaromír Štětina, Marijana Petir, Pavel Svoboda, Tunne Kelam, Milan Zver, Agnieszka Kozłowska Rajewicz, Eduard Kukan, Elisabetta Gardini, Patricija Šulin, Tomáš Zdechovský, Adam Szejnfeld, Csaba Sógor, Jarosław Wałęsa, Sandra Kalniete, Dubravka Šuica, Andrey Kovatchev, Francis Zammit Dimech, Seán Kelly, Ivana Maletić, Deirdre Clune, Francisco José Millán Mon et Laima Liucija Andrikienė, sur la situation des droits de l'homme au Kazakhstan (B8-0209/2019).

II.   Iran, notamment le cas des défenseurs des droits de l'homme (2019/2611(RSP))

—   Heidi Hautala, Barbara Lochbihler, Margrete Auken et Bodil Valero, au nom du groupe Verts/ALE, sur l'Iran, notamment le cas des défenseurs des droits de l'homme (B8-0186/2019);

—   Cornelia Ernst, Sofia Sakorafa, Marie Christine Vergiat, Malin Björk, Barbara Spinelli, Luke Ming Flanagan, Tania González Peñas, Patrick Le Hyaric, Miguel Urbán Crespo, Lola Sánchez Caldentey et Xabier Benito Ziluaga, au nom du groupe GUE/NGL, sur l'Iran, notamment le cas des défenseurs des droits de l'homme (B8-0187/2019);

—   Marietje Schaake, Petras Auštrevičius, Beatriz Becerra Basterrechea, Izaskun Bilbao Barandica, Dita Charanzová, Gérard Deprez, Marian Harkin, Ivan Jakovčić, Ilhan Kyuchyuk, Louis Michel, Javier Nart, Urmas Paet, Maite Pagazaurtundúa Ruiz, Carolina Punset, Jozo Radoš, Frédérique Ries, Robert Rochefort, Jasenko Selimovic, Pavel Telička, Johannes Cornelis van Baalen, Matthijs van Miltenburg, Hilde Vautmans, Mirja Vehkaperä et Valentinas Mazuronis, au nom du groupe ALDE, sur l'Iran, notamment le cas des défenseurs des droits de l'homme (B8-0190/2019);

—   Elena Valenciano, Victor Bostinaru, Soraya Post et Knut Fleckenstein, au nom du groupe S&D, sur l'Iran, notamment le cas des défenseurs des droits de l'homme (B8-0191/2019);

—   Charles Tannock, Karol Karski, Ryszard Czarnecki, Monica Macovei, Ruža Tomašić, Anna Elżbieta Fotyga et Jana Žitňanská, au nom du groupe ECR, sur l'Iran, notamment le cas des défenseurs des droits de l'homme (B8-0193/2019);

—   Cristian Dan Preda, Tunne Kelam, Roberta Metsola, Jaromír Štětina, Marijana Petir, Pavel Svoboda, Milan Zver, Agnieszka Kozłowska Rajewicz, Eduard Kukan, Elisabetta Gardini, Róża Gräfin von Thun und Hohenstein, Patricija Šulin, Tomáš Zdechovský, Adam Szejnfeld, Csaba Sógor, Jarosław Wałęsa, Sandra Kalniete, Ivo Belet, Dubravka Šuica, Andrey Kovatchev, Francis Zammit Dimech, Seán Kelly, Ivana Maletić, Deirdre Clune, Francisco José Millán Mon, José Ignacio Salafranca Sánchez Neyra, Inese Vaidere et Laima Liucija Andrikienė, au nom du groupe PPE, sur l'Iran, notamment le cas des défenseurs des droits de l'homme (B8-0194/2019).

III.   Situation des droits de l'homme au Guatemala (2019/2618(RSP))

—   Molly Scott Cato, Tilly Metz, Ernest Urtasun, Barbara Lochbihler, Bodil Valero, Maria Heubuch, Jordi Solé, Josep Maria Terricabras, Florent Marcellesi, Ana Miranda et Bart Staes, au nom du groupe Verts/ALE, sur la situation des droits de l'homme au Guatemala (B8-0182/2019);

—   Fabio Massimo Castaldo et Rolandas Paksas, au nom du groupe EFDD, sur la situation des droits de l'homme au Guatemala (B8-0183/2019);

—   Charles Tannock, Karol Karski, Hans Olaf Henkel, Ryszard Czarnecki, Ruža Tomašić et Jana Žitňanská, au nom du groupe ECR, sur la situation des droits de l'homme au Guatemala (B8-0185/2019);

—   Xabier Benito Ziluaga, Miguel Urbán Crespo, Marina Albiol Guzmán, Marie Christine Vergiat, Tania González Peñas, Lola Sánchez Caldentey, Malin Björk, Stelios Kouloglou, Barbara Spinelli, Kostadinka Kuneva et Luke Ming Flanagan, au nom du groupe GUE/NGL, sur la situation des droits de l'homme au Guatemala (B8-0189/2019);

—   Beatriz Becerra Basterrechea, Petras Auštrevičius, Izaskun Bilbao Barandica, Dita Charanzová, Gérard Deprez, Marian Harkin, Ivan Jakovčić, Ilhan Kyuchyuk, Louis Michel, Javier Nart, Urmas Paet, Maite Pagazaurtundúa Ruiz, Carolina Punset, Frédérique Ries, Robert Rochefort, Marietje Schaake, Jasenko Selimovic, Pavel Telička, Ivo Vajgl, Johannes Cornelis van Baalen, Matthijs van Miltenburg, Hilde Vautmans, Mirja Vehkaperä et Valentinas Mazuronis, au nom du groupe ALDE, sur la situation des droits de l'homme au Guatemala (B8-0192/2019);

—   Elena Valenciano, Victor Boştinaru, Soraya Post et Ramón Jáuregui Atondo, au nom du groupe S&D, sur la situation des droits de l'homme au Guatemala (B8-0196/2019);

—   Cristian Dan Preda, Tomáš Zdechovský, Roberta Metsola, Marijana Petir, Pavel Svoboda, Tunne Kelam, Milan Zver, Agnieszka Kozłowska Rajewicz, Eduard Kukan, Elisabetta Gardini, Róża Gräfin von Thun und Hohenstein, Patricija Šulin, Adam Szejnfeld, Csaba Sógor, Jarosław Wałęsa, Sandra Kalniete, Ivo Belet, Dubravka Šuica, Andrey Kovatchev, Francis Zammit Dimech, Seán Kelly, Ivana Maletić, Deirdre Clune, Inese Vaidere et Laima Liucija Andrikienė, au nom du groupe PPE, sur la situation des droits de l'homme au Guatemala (B8-0197/2019).

Le temps de parole sera réparti conformément à l'article 162 du règlement.

Dernière mise à jour: 21 juin 2019Avis juridique