| Home |

Fiche thématique nº 1
Chypre et l'élargissement de L'Union européenne

Les opinions exprimées dans le présent document ne reflètent pas nécessairement celles du Parlement européen en tant qu'institution.


SOMMAIRE

I. RÉSUMÉ

II. SITUATION POLITIQUE

a) Histoire récente
b) Les institutions
c) Questions d'actualité politique
d) Évolution des pourparlers de paix

III. SITUATION ÉCONOMIQUE

a) L'eacute;tat de l'économie chypriote jusqu 'à la fin de l'année 1998
b) Politiques économiques et évolutions récentes
c) Résultats pour 1999 / prévisions pour 2000/2001

IV. RELATIONS AVEC L'UNION EUROPÉENNE ET L'ÉLARGISSEMENT DE L'UE

a) Accord d'association, Protocoles financiers et organes
b) La demande d'adhésion
c) La stratégie de préadhésion et les progrès réalisés par Chypre sur la voie de l'adhésion

| Top of page |


I. RÉSUMÉ

Chypre, la 3ème plus grande île de la Méditerranée, qui comptait à la fin de l'année 1998 environ 741 000 752 000 habitants, répartis en une communauté chypriote grecque (640 000 habitants), une communauté chypriote turque (88 630 000 000 habitants) et 24 000 autres, est liée à l'Union européenne depuis 1972 par un accord d'association. Le 4 juillet 1990, Chypre a demandé son adhésion à l'Union européenne.

Remplissant très largement les critères politiques et économiques de l'adhésion, Chypre présente une situation politique particulière : une partie de son territoire est occupée illégalement par un pays tiers, la Turquie, et s'est autoproclamée république indépendante, non reconnue au niveau international. Le processus de paix stagne.

Le début des négociations pourrait être un stimulus vers un règlement du problème, c'est la position des institutions de l'Union européenne qui encourage une solution de paix, ainsi que la participation de représentants de la partie nord au processus d'adhésion qui devrait bénéficier à l'ensemble de l'île.

Le processus officiel d'adhésion est en cours depuis le 31 mars 1998. Depuis avril 1998 se déroule avec Chypre, ainsi qu'avec les autres pays candidats de la 1ère vague, un examen analytique (screening) sur différents chapitres de l'acquis communautaire. Ce processus concerne 31 chapitres au total. Dans un certain nombre de secteurs, des positions communes de négociation ont pu être arrêtées.

En novembre 1998, la Commission a présenté au Conseil européen son rapport sur les progrès réalisés par Chypre sur la voie de l'adhésion. Il résulte de ce rapport que, d'une manière générale, Chypre a bien progressé dans l'adoption de l'acquis, surtout dans l'Union douanière ; des progrès restent à faire concernant le renforcement des capacités administratives dans un certain nombre de secteurs.

La Commission souligne bien, qu'en raison du refus de la communauté chypriote turque d'envoyer des représentants aux négociations, l'examen analytique de l'acquis n'a pu porter sur l'ensemble de l'île.

En vue du Conseil européen d'Helsinki, la Commission a présenté le 13 octobre 1999 le nouveau rapport sur les progrès réalisés par Chypre sur la voie de l'adhésion. Le prochain rapport régulier de la Commission devrait être présenté le 8 novembre 2000.

| Home |
© Élargissement: 2000-08-08