| Home |

Fiche thématique nº 6
La Bulgarie et l'élargissement de l'Union européenne

Les opinions exprimés dans le présent document ne reflètent pas nécessairement celles du Parlement européen en tant qu'institution.


SOMMAIRE

I. RÉSUMÉ

II. LA SITUATION POLITIQUE

a) L'histoire récente
b) Les institutions
c) Questions politiques d'actualité

III. LA SITUATION ÉCONOMIQUE

IV. LES RELATIONS AVEC L'UE ET L'ÉLARGISSEMENT

a) La Commission
b) Le Parlement européen
c) Le Conseil des ministres et le Conseil européen
d) Position du gouvernment bulgare

ANNEXE

| Top of page |


I. RÉSUMÉ

Bien que les prochaines élections législatives ne soient pas prévues avant avril 2001, le gouvernement conduit par l'Union des forces s'affaiblir. M démocratiques (UFD) élabore déjà la stratégie qui lui garantira sa réélection, à un moment où l'un de ses alliés potentiels, Eurogauche, semb lealgré le vaste remaniement ministériel de décembre 1999, la perte de confiance dans le gouvernement, aggravée par les accusations de corruption continuelles, continue à s'accroître. En mai, l'opposition a exigé un vote de défiance, mais le gouvernement l'a emporté sans difficulté majeure. En juin, le négociateur en chef bulgare avec l'UE a été contraint de donner sa démission.

Seule nouvelle positive pour le gouvernement bulgare, le Conseil européen a décidé, lors du sommet d'Helsinki en décembre 1999, d'inviter la Bulgarie à entamer les négociations d'adhésion, quatre chapitres étant provisoirement clos. Ces négociations ont été ouvertes sur six chapitres en mars dernier. La Bulgarie a également réalisé d'importants progrès dans le démantèlement des unités à risques de la centrale nucléaire de Kozloduy. En mai, la Commission lui a octroyé un prêt de 212 millions d'euros visant à supporter les coûts de ce projet, bien que le mois de septembre ait vu surgir de nouvelles controverses sur la sécurité de la centrale.

| Home |
© Élargissement: 2000-09-25