Change language
 
 
Communiqués de presse

Jerzy Buzek préoccupé par la situation au Belarus

Strasbourg -
mercredi 19 mai 2010
Jerzy Buzek, European Parliament President 
Jerzy Buzek, European Parliament President

Le Président du Parlement européen,  Jerzy Buzek, a fait part de sa préoccupation concernant de récentes informations faisant état de mesures de répression et d'intimidation à l'égard de groupes de la société civile au Belarus. À Strasbourg, Jerzy Buzek a rencontré Anatoly Lebedko et Jaroslav Romanchuk, responsables du Parti civil unifié au Belarus, qui ont informé le Président Buzek des récentes et graves intimidations exercées par les autorités du Belarus à l'encontre des partis d'opposition démocratique et des groupes de la société civile, avec notamment hier des descentes de police et des perquisitions ainsi que la détention de plusieurs militants, pour des raisons politiques.

"Je suis très inquiet face à la détérioration de la situation des droits de l'homme au Belarus, nous ne constatons aucune amélioration mais au contraire une détérioration manifeste, ce qui est extrêmement préoccupant" a déclaré Jerzy Buzek à l'issue de cette rencontre.

Jerzy Buzek déplore le résultat décevant des élections locales du 25 avril 2010 qui n'ont montré aucune amélioration visible de la manière dont sont organisées les élections tant en termes de transparence que de respect des critères démocratiques.

M. Buzek souligne que le Belarus est le seul pays européen qui continue à appliquer la peine de mort, comme ce fut le cas récemment à deux reprises.

Le Président Buzek est préoccupé par la pression croissante exercée sur les médias indépendants au Belarus.

Le Président Buzek a déclaré: "Je demande aux autorités du Belarus de cesser immédiatement toute répression et intimidation à l'encontre des groupes de la société civile et de s'engager à nouveau sur la voie de la démocratisation."

Jerzy Buzek a souligné que la reprise progressive des relations et du dialogue conditionnel avec le gouvernement du Belarus est tributaire d'un réel progrès dans le domaine de la démocratie et de signes clairs de respect des droits de l'homme. Jerzy Buzek a attiré l'attention sur le fait que les sanctions ciblées de l'Union européenne à l'encontre des autorités du Belarus sont actuellement suspendues mais seront réexaminées par le Conseil à l'automne 2010.

* * *
Pour de plus amples informations:

Inga Rosińska
Porte-parole
Mobile: +32 498 981 354