Change language
 
 
Communiqués de presse
Politiques internes et institutions de l'UE

Le Président Buzek salue le projet d'accord international sur une Union économique renforcée

Varsovie -
samedi 17/12/2011

Le Président du Parlement européen, Jerzy Buzek, a salué l'élaboration et la distribution rapides du projet d'accord international sur une Union économique renforcée, de même que la participation à venir du Parlement européen dans les négociations sur cet accord.

M. Buzek a fait la déclaration suivante:

"Je salue la rapidité d'action avec laquelle le Président Van Rompuy a fait parvenir le projet de nouvel accord international sur une Union économique renforcée à tous les États membres.

Je suis particulièrement enthousiaste à l'idée que le Parlement européen soit pleinement associé aux négociations sur le nouvel accord. Ce nouvel accord est primordial si nous voulons garantir la discipline fiscale nécessaire à une croissance durable. En ces temps de crise, nous avons besoin d'une coopération forte et de la volonté de faire des choix courageux. Cela montre notre détermination à combattre la crise de la dette souveraine, qui menace l'avenir de la zone euro et celui de notre Union.

Le Parlement européen fera tout ce qui est en son pouvoir pour limiter la crise et garantir une Europe unie, stable et prospère pour ses citoyens.

En plus des 17 membres de la zone euro, le nouvel accord devra être ouvert à tous les États membres qui souhaiteront y adhérer. Aucun État membre ne doit être exclu. Plus les États membres montreront qu'ils sont unis, mieux ce sera pour l'Union européenne.

Dans mon discours au Conseil européen du 9 décembre, j'ai insisté pour que le Parlement européen soit associé au processus de négociation. C'est pourquoi je me félicite qu'il y soit représenté par trois de ses députés – Elmar Brok, Roberto Gualtieri et Guy Verhofstadt – dans ce processus. Ces trois députés sont mandatés par la Conférence des présidents pour veiller tout particulièrement à ce que le nouvel accord soit une solution à la crise que l'Europe traverse actuellement. La position du Parlement européen est celle-ci: toutes les possibilités que présente le traité en vigueur doivent être pleinement exploitées; l'esprit communautaire doit être préservé dans ce nouvel accord, ce qui signifie aussi que le Parlement européen doit en être partie intégrante et que la Commission doit y jouer un rôle fort. C'est pourquoi ce nouvel accord devra être cohérent avec la législation de l'Union européenne et qu'il devra être inscrit au cadre communautaire aussi rapidement que possible.

Note aux rédactions:

Les députés qui représenteront le Parlement européen dans l'élaboration du projet de nouvel "accord intergouvernemental" seront Elmar Brok (PPE, DE), Roberto Gualtieri (S&D, IT) et Guy Verhofstadt (ALDE, BE). Daniel Cohn-Bendit (Verts/ALE, FR) sera membre suppléant de cette délégation.

Pour de plus amples informations:

  • Richard Freedman
    Attaché de presse
    +32 498 98 32 39
  • Marcin Grajewski
    Chef de l'équipe presse
    Mobile : +32 498 981 550