Change language
 
 
Communiqués de presse

Jerzy Buzek ouvre la session plénière de février: Égypte, enfants soldats, exécutions en Iran

Strasbourg -
lundi 14 février 2011

À l'ouverture de la session plénière de Strasbourg cette semaine, le Président du Parlement européen, Jerzy Buzek, s'est exprimé sur le soulèvement populaire en Égypte, la récente arrivée sur les côtes européennes de réfugiés d'Afrique du Nord, la Journée internationale des enfants soldats et les récentes exécutions de dissidents en Iran.

Au sujet de l'Égypte, le Président a évoqué "un vent nouveau soufflant sur le pays". Il a déclaré que les manifestants pacifiques ne devaient pas faire l'objet de persécutions et qu'il était temps de mettre un terme à l'état d'urgence. L'Union européenne "ne doit pas avoir peur de s'impliquer économiquement et politiquement", a-t-il poursuivi, ajoutant: "Aidons nos voisins" et "Agissons solidairement comme une véritable communauté".

Conséquence du soulèvement en Afrique du Nord, un grand nombre d'immigrants arrivent dans l'Union européenne. "Les États membres de l'Union doivent partager cette responsabilité", a avancé M. Buzek.

La Journée internationale des enfants soldats a eu lieu le 12 février. "En tant que parlement, nous réprouvons vivement la pratique" de recrutement d'enfants soldats, a déclaré le Président, en indiquant qu'il y avait entre 200 000 et 300 000 enfants dans les groupes armés de par le monde.

Les "informations choquantes provenant d'Iran" sur les exécutions de dissidents et de prisonniers politiques ont été le dernier problème souligné par M. Buzek. Au nom du Parlement, il a exhorté l'Iran à abolir la peine de mort.

* * *
Pour de plus amples informations:
Richard Freedman, attaché de presse
+ 32 498 98 32 39