aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
26/10/2018

26 octobre 2018 - Communiqué - Coup de gueule de la semaine

Communiqué de presse de Sylvie Guillaume,
Députée et Vice-présidente du Parlement européen
Alliance progressiste des socialistes et démocrates

Coup de gueule de la semaine : les Etats membres se moquent du Parlement Européen ! 

Ce mercredi 24 octobre, à l'occasion de la présentation devant le Parlement Européen, des conclusions du dernier Conseil, qui a réuni les chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union Européenne, le 18 octobre dernier à Bruxelles, j'ai interpellé, avec colère, directement le Président du Conseil, Donald TUSK. 

Je suis en colère parce que depuis deux ans, les Etats-membres refusent de trouver un accord sur la réforme de l’asile. Depuis deux ans, le Parlement Européen propose des solutions solides, fiables, qui ont fait l’objet d’un consensus entre les groupes politiques. Alors que cette réforme est urgente et nécessaire, les Etats-membres font semblant de l’ignorer pour masquer leur manque de volonté politique.

Et désormais, à 7 mois des prochaines élections, les Etats-membres n’ont que des priorités court-termistes et égoïstes : le renforcement des contrôles aux frontières intérieures et extérieures, et les modalités d’expulsion… Et pour cela, il faudrait que le Parlement s’exécute en quelques semaines.

Les antagonismes entre les Etats-membres sur ce sujet ont déjà fait basculer l’Italie dans les bras des populistes, faute d’un soutien coordonné et d’une juste répartition dans l’accueil les migrants. C’est cette politique qui continue de jour en jour à éloigner les peuples de l’Europe et conduit à la montée des populistes.

Pour retrouver la vidéo de mon intervention

Retranscription de mon intervention en séance

Madame la Présidente,

Monsieur Tusk, quand je vous ai entendu il y a un peu plus de deux heures et demi maintenant, j’avoue, j’ai ri.

Puis je me suis demandée si vous étiez venu ici pour vous moquer du Parlement ou bien si vous étiez venu pour nous provoquer, parce que vous savez très bien qu’aucune conclusion concrète sur le paquet «Asile» n’a été adoptée.

Et comme cela vous a été demandé à plusieurs reprises, j’aimerais que vous m’expliquiez comment, depuis plus de deux ans, aucune position concrète n’a été prise sur ce sujet.
Alors que, dans le même temps, il est assez simple de se pencher et de parvenir à un accord sur le renforcement des frontières, là ça va tout seul.

Parallèlement sur la directive «Retour», les États membres nous pressent pour avoir la réforme la plus rapide possible, qui plus est, en prenant à bord le modèle français, qui est le plus inefficace en la matière.

Alors voyez-vous, le Parlement n’est pas la chambre d’enregistrement des volontés du Conseil et nous n’entendons pas nous laisser prendre au piège de cette manipulation qui ne vise pas finalement à avoir une réforme efficace, mais simplement à satisfaire les populistes.

 

Contact :
Alexandra JOUVET
Collaboratrice parlementaire
Bureau de Sylvie Guillaume
Tél. : +33 6 33 02 19 88

alexandrajouvet@sylvieguillaume.eu