aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
27/09/2018

27 septembre 2018 - Communiqué - J’alerte le Premier Ministre : les Régions doivent rester en charge des fonds européens !

J’alerte le Premier Ministre : les Régions doivent rester en charge des fonds européens !  - Renaud Muselier (LR, PPE, Fr)

Les élus de toutes les Régions de France en charge des fonds européens se sont réunis aujourd’hui à Marseille à l’invitation de Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Député européen et Président de la commission Europe des Régions de France.

Lors de cette réunion exceptionnelle, les Régions ont adopté une position collective quant à l’avenir des fonds européens, en rappelant leur profond attachement aux politiques européennes et à la gestion de celles-ci par les Régions.

Pour Renaud MUSELIER, l’Etat et le Premier Ministre, qui sera présent demain au Congrès des Régions de France à Marseille, commettraient une faute historique en retirant des compétences européennes aux Régions :

« Depuis 2014, les Régions ont démontré qu’elles étaient les mieux placées et les plus compétentes pour gérer les fonds européens. C’est un enjeu majeur pour la vie de nos territoires : pour chaque Région, les fonds européens constituent un treizième mois budgétaire qui permet de décupler nos efforts ! 

Concernant l’Europe, nous refusons en bloc toute recentralisation. Nous soutenons avec les fonds européens nos agriculteurs, nos entreprises, nous finançons la formation des Français ! Tout retour en arrière serait une folie. Ici, en Région SUD - Provence-Alpes-Côte d'Azur, nous avons déjà obtenu plus de 2 milliards d’euros en seulement 3 années de mandat. En matière de fonds européens, lorsque les choses fonctionnent bien, c’est grâce à un équilibre entre Etat et Régions ! »

Dans les mois à venir, Régions, Etat et Commission européenne seront engagés dans un processus de négociation important pour fixer la future architecture de la gestion des fonds européens.