aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
31/12/2018

Décembre 2018 - Gap - Lettre d'information de la Maison de l'Europe de Gap et des Alpes du Sud

  • EDITO

A six mois des élections européennes.

Dans un contexte marqué par les tensions sociales et la progression des partis populistes et eurosceptiques, peut-on être optimiste sur l'avenir du projet européen ?


Une étude récente de l'université d'Amsterdam portant sur 31 pays d'Europe, montre que 25 % des voix - une sur quatre - se portent désormais sur des partis populistes, d'extrême droite (en moyenne 15/18 %) et d'extrême gauche (de 8 à 10 %), soit 3 fois plus qu'il y a 20 ans (1). Les causes en sont variables selon les pays mais les principales sont attribuées à la crise financière de 2008 qui a accru les difficultés sociales et à la crise des réfugiés de 2015. La montée des peurs en l'avenir et des réactions identitaires et xénophobes générées par ces crises sont exploitées ad nauseam, par les leaders et par ces partis ou mouvements populistes, qui ont convaincu des électeurs fragilisés et angoissés par ces crises et qui ont perdu confiance dans les capacités des partis politiques traditionnels à y apporter des solutions. Des messages simplistes et démagogiques ont été diffusés, du genre, « le peuple laborieux et vertueux a été trahi et est exploité par une élite corrompue », et qu'en votant pour ces partis, « la volonté du peuple triomphera enfin ». Selon cette étude, les réseaux sociaux, très perméables à la diffusion d'attitudes jugées émotives et des médias en quête de succès d'audience, ont favorisé cette montée populiste, ainsi qu'une forte polarisation de la vie politique. Dans 11 (dont 6 dans l'UE), de ces 31 pays d'Europe étudiés, ces partis populistes sont déjà au pouvoir - ou dans des coalitions au pouvoir- tous d'extrême droite, sauf en Grèce. L'étude confirme que dans plusieurs d'entre eux, les droits démocratiques, l'indépendance des médias et du pouvoir judiciaire et les droits des minorités sont déjà partiellement remis en cause ou sévèrement menacés. Menaces qui pèsent aussi sur le projet européen dans les 6 états de l‘UE. Mais elle montre aussi qu'en exerçant ou partageant le pouvoir, ces partis populistes tendent à chuter dans les sondages et que leur avenir devient incertain. Il en a été de même d'UKIP, le parti britannique qui a appelé à voter en faveur du Brexit.


Les tensions internes entre chefs d'Etats et de gouvernements des états membres de l'UE, les défis migratoires qui semblent insurmontables à court/moyen terme, les difficultés sociales et la perspective d'une progression des partis populistes et eurosceptiques lors des prochaines élections au parlement européen, sont autant de défis alarmants. Quel peut être, dans un tel contexte, l'avenir du projet européen ?


Cet avenir on peut l'entrevoir dans le résultat de la dernière enquête annuelle de la Fondation llemande TUI sur la jeunesse européenne, réalisée auprès d'un échantillon de 6080 jeunes de 16 à 26 ans des 7 pays suivants : France, Allemagne, Espagne, Italie, Royaume Uni, Pologne et Grèce (2). A la question « Comment voteriez-vous à un referendum sur le maintien ou la sortie de votre pays de l'UE ? », 71% de ces jeunes adultes ont voté pour le maintien, contre 61% en 2017. A leurs yeux, les valeurs européennes que sont le respect des droits de l'homme et le maintien de la paix sont prioritaires et ils attendent d'une Europe unie, leur défense, ainsi que la lutte contre le terrorisme. Vient ensuite la protection de l'environnement. Un formidable espoir pour l'Europe de demain !


Jean-Pierre Pellegrin

1 Eude réalisée pour le quotidien britannique The Guardian, https://www.theguardian.com/world/ng-interactive/2018/nov/20/revealed-one-in-four-europeans-vote-populist?xtor=EPR-33281036-[le_brief]-20181122-[titre_3]

2 https://www.tui-stiftung.de/media/young-europe-2018-the-youth-study-of-tui-foundation/

 

  • REJOIGNEZ-NOUS

Devenez adhérent de la Maison de l'Europe

Pour soutenir les actions de la Maison de l'Europe, merci d'adresser votre demande d'adhésion à l'attention de Monsieur Jean-François COLLOMBIER, Président de l'association, en indiquant votre nom, prénom, adresse, numéro de téléphone et e-mail :

* par courrier à l'adresse de l'association : 33 rue Colonel Roux, 05000 GAP,

* par e-mail à l'adresse : infos@maison-europe-gap.eu

- Adhésion annuelle : 15€ (par chèque à la Maison de l'Europe)

- Adhésion étudiants, lycéens, collégiens : 5€

- Adhésion établissement scolaire et association : 30€
- Adhésion entreprises commerciales ou autre organisme public ou privé : 100€

 

  • L'ACTUALITÉ DE LA MAISON DE L'EUROPE

Réunion du conseil d'administration - 4 décembre 2018

 

La Maison de l'Europe a organisé une réunion de son Conseil d'Administration le mardi 4 décembre à 18h, dans ses locaux 33 rue Colonel Roux, l'occasion d'évoquer les actions à prévoir pour le début de l'année 2019 ainsi que pour les élections européennes du 26 mai prochain.

Par ailleurs, si vous souhaitez rejoindre le conseil d'administration de l'association, vous pouvez nous contacter par mail : infos@maison-europe-gap.eu.

 

Les jeunes du CPE à la Maison de l'Europe - 3 décembre 2018

 

La Maison de l'Europe a reçu les jeunes du Centre Populaire d’Enseignement le lundi 3 décembre dans ses locaux.

Après une présentation générale sur l'Europe, nous leur avons présenté les possibilités de mobilité et de travail dans l'Union Européenne.

Retrouvez notre rubrique "Travailler en Europe" sur notre site internet : ici

 

Fermeture pour Noël

 

La Maison de l'Europe sera fermée du 24 décembre au 1er janvier.

Retour le 2 janvier pour une nouvelle année qui sera riche en actions ! 

 

  • L'ACTUALITÉ EUROPÉENNE

Lacement du site "Ce que l'Europe fait pour moi"

 

Le nouveau site interactif et multilingue, "Ce que l'Europe fait pour moi", a été lancé par le Président du Parlement européen, M. Antonio Tajani.

Ce site, créé par le service de recherches du Parlement européen, présente des centaines de notes d'une page faciles à lire et donnant des exemples de l'impact positif qu'a l'UE sur la vie des citoyens. Les utilisateurs peuvent y trouver des informations spécifiques sur ce que fait l'Europe dans leur région, pour leur profession ou pour leur passe-temps préféré.

N'hésitez pas à vous en servir et à diffuser !

 

 

Rapport final - Consultations Citoyennes sur l'Europe

 

Les Consultations citoyennes, c'est fini... ou presque ! En France, vous avez été environ 70 000 à participer aux 1 082 événements labellisés dans l'ensemble des régions entre le 17 avril et le 31 octobre. Chaque débat fut un temps d'échange citoyen sur l'Europe, ouvert à tous et non partisan. La Maison de l'Europe de Gap et des Alpes du Sud y a participé en organisant une consultation sur son stand de la Gap Foire Expo 2018 ! 

La Commission nationale du débat public (CNDP) a réalisé la synthèse des débats et remis son rapport à Nathalie Loiseau, la ministre chargée des Affaires européennes, mardi 4 décembre au Quai d'Orsay en présence de nombreux porteurs de projet des Consultations citoyennes.

Consultez le rapport final et la synthèse rédigés par Commission nationale du débat public (CNDP) ici

 

Brexit : l'accord de sortie en 8 points clés

 

Période de transition, filet de sécurité, droits des résidents et des travailleurs, appellations d'origine, solde de tout compte, situation de Gibraltar... Toute l'Europe résume en 8 points clés le projet d'accord de sortie du Royaume Uni de l'UE, qui a été entériné à Bruxelles ce dimanche 25 novembre.

L'article complet ici.

 

SMEunited : le nouveau nom de l'association de l'artisanat et des PME en Europe

Lors de l'Assemblée générale extraordinaire du 7 novembre dernier, l'UEAPME a choisi SMEunited comme nouveau nom pour l'association de l'artisanat et des PME en Europe.

SMEunited représente toutes les micro, petites, moyennes entreprises et entreprises artisanales en Europe, en leur donnant une voix puissante et unique auprès des institutions européennes et des parties prenantes. SMEunited vise à "façonner l'Europe pour les PME, façonner les PME pour l'Europe".

Dévoilé par la présidente de SMEunited, Ulrike Rabmer-Koller, et la secrétaire générale, Véronique Willems, ce changement de nom et la présentation du mémorandum pour les élections européennes de 2019 intitulé "Renforcer l'artisanat et les PME pour l'avenir de l'Union européenne" ont été annoncés lors de la soirée de lancement "Steps into the Future".

Pour en savoir plus : ici (en anglais).

 

 

La mission première de la Maison de l'Europe de Gap et des Alpes du Sud est de constituer, au sein de ses locaux, un lieu privilégié d'échanges d'informations, d'initiatives et de rencontres entre tous les citoyens qui s'intéressent à l'Europe.

 

 
 

 

Maison de l'Europe de Gap et des Alpes du Sud
33 rue Colonel Roux - 05000 GAP
Tél : 04.92.52.23.25 - infos@maison-europe-gap.eu
Horaires d'ouverture : du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 14h à 17h30 / Le vendredi de 9h à 12h.