aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
01/02/2007

Produits chimiques : quels dangers dans notre vie quotidienne ? (REACH)

Le sujet  

Nous utilisons de plus en plus de produits chimiques dans notre vie quotidienne (produits d'hygiène, d'entretien, de bricolage, de jardinage) et nous les retrouvons dans nos habitations, locaux de travail ou modes de transports. Certains peuvent avoir un effet nocif sur la santé et l'environnement.

Après 3 ans de débats, le Parlement européen a adopté un règlement européen - appelé REACH - en décembre 2007 pour mieux évaluer ces risques pour la santé et l'environnement.

Pour vous répondre

Emmanuelle RIALLAND, Médecin chercheur à l'unité de Prévention du risque chimique du CNRS  

".... L'évaluation du risque chimique consiste non seulement dans l'identification du danger des substances ( est-ce que cette substances est reprotoxique ou cancérigène ? ) mais aussi dans l'évaluation de l'exposition à ces substances  : y-a-t-il ou n'y-a-t-il pas exposition dans des conditions normales d'utilisation et si oui comment réduire cette exposition ?..."  

 

Sabina MAGNANO, Administrateur à la commission de l'environnement, de la santé publique et de la protection du consommateur du Parlement européen  

..."L'objectif de REACH c'est de couvrir les substances chimiques mises sur le marché avant 1981 et qui n'ont jamais été testées - on estime que cela représente 100 000 substances soit 90% des substances chimiques présentes. Le règlement européen renverse la charge de la preuve : c'est au producteur ou importateur de prouver que la substance qu'il  met sur le marché est sure et non plus aux autorités nationales compétentes de prouver qu'elle ne l'est pas..."

 

Pour aller plus loin

Site d'information pour les professionnels
 .