aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
12/03/2009

L'Union européenne fait-t-elle avancer les droits des femmes ?

Conférence débat - 12h15- 13h30 - fnac (forum) centre bourse Marseille

Le sujet

Dans le contexte de la journée mondiale des droits des femmes et alors que le taux d'emploi des femmes en Europe en 2007 reste inférieur de 14,2 % par rapport aux hommes et leur taux de rémunération horaire inférieur de 17,4 %, le bureau du Parlement européen a décidé de consacrer cette séance aux enjeux des élections européennes du 7 juin prochain sur la question de l'égalité des genres.

Ces trente dernières années, l'Union européenne et le Parlement européen ont lutté activement en faveur de l'égalité entre les hommes et les femmes.  Mais quelles sont les avancées effectuées ? en terme de conditions de travail, de lutte contre la discrimination, de lutte contre la violence quels résultats obtenus en Europe ?

Deux projets de textes européens sont en cours de discussion, l'un sur les congés de maternité et l'autre sur les travailleurs indépendants, quels en sont les enjeux ? Que peut-on attendre des elections européennes de 7 juin prochain sur la question de l'égalité des genres ?

Pour vous répondre et en débattre :

Martine LEVY, Vice présidente du Lobby européen des femmes (LEF) : l'action du lobby auprès des Institutions européennes

"Il est important que toutes les catégories qui se sentent discriminées et celles qui visent des ambitions égalitaires ou paritaires puissent être représentées, et nous les regroupons. C'est pourquoi nous affirmons que nous sommes la voix de toutes les femmes en Europe, parce que nous voulons représenter l'extrême diversité des vies et des expériences des femmes."
"Je voudrais insister sur deux points par rapport au champ des inégalités, vous expliquer les exigences particulières de la politique communautaire dans sa double approche. Cette double approche est à la fois de mettre l'objectif d'égalité dans l'ensemble de ses politiques, et de dire qu'il faut intégrer la préoccupation de l'objectif d'égalité entre femmes et hommes dans tout ce que la Commission, le Parlement et le Conseil décident de faire au niveau européen."

Séverine DUPAGNY, association "choisir la cause des femmes" : la clause de l'européenne la plus favorisée

"Le projet de la Clause de l'Européenne la plus favorisée : chaque Etat-membre va décliner dans un bouquet législatif les lois qui existent, on va faire le choix d'offrir à toutes les citoyennes de l'Union européenne un bouquet législatif composé de lois qui existent dans l'un ou l'autre des pays de l'Union européenne, et on va décider d'appliquer la meilleure de ces lois à l'ensemble des citoyennes. On a décliné ce projet dans cinq domaines [...] la maternité choisie, la famille, le travail, la lutte contre les violences faites aux femmes, et la parité politique."

 .
 

Françoise RASTIT, Déléguée régionale aux droits des femmes en Provence-Alpes-Côte-d'azur : les actions européennes déclinées en région.

"L'exemple que je vais prendre pour illustrer la politique européenne est celui des femmes dans les sciences.
"Nous avons en France de meilleurs taux de réussite des femmes dans les formations initiales, en revanche on s'aperçoit que si elles sont 49 % en terminale S, elles sont 30 % dans les prépa scientifiques, et 20 % dans les écoles d'ingénieurs.  
"L'Europe nous permet de comparer et de faire évoluer nos mentalités, parce qu'on voit qu'ailleurs c'est possible."

 .
 
 .
 

Le compte rendu intégral

Pour en savoir plus