aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
23/01/2014

Jeudi 23 janvier, Défense de l'Europe et Europe de la défense - Réalités et mythes

Conférence-débat animée par Le Général Jean-Paul PERRUCHE, président d’Euro-Défense, ancien Directeur général de l'État-major de l'Union européenne.

La défense européenne c’est la façon dont les pays s’organisent pour assurer leur défense, au sens territorial du terme, soit au sein d’une organisation (OTAN, Union européenne), soit par concertation multilatérale. Aujourd'hui, la défense européenne est assurée par l'OTAN et de façon subsidiaire par l'Europe de la défense.

L'Europe de la défense ce sont les capacités d'action autonome des Européens, celles qu'ils développent dans l'Union européenne (UE) dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC). Or, le niveau d'ambition de l'Europe de la défense a été limité par les traités de Nice puis de Lisbonne à des opérations militaires mineures en raison de l'existence de l'OTAN dont la crédibilité repose à 75 % sur les États-Unis qui en assurent le leadership.
Dans la réalité lors du déclenchement d’une crise, les Européens se montrent souvent frileux et réticents. L’absence de culture stratégique, mais aussi la complexité indéniable des processus décisionnels nationaux et européens rendent difficiles les positions et les interventions communes en dehors du cadre de l’OTAN.
De plus l’Europe a eu l’occasion d’identifier et de faire face à ses faiblesses au cours des conflits qui ont impliqué certains de ses Etats membres au cours des trois dernières années (Libye, Mali, RCA).
Pour le général Perruche, « au moment où les USA annoncent que le centre de gravité de leurs intérêts de sécurité se situe désormais dans la région Asie-Pacifique, les Européens doivent se préparer à assumer de nouveau la responsabilité de leur défense et à porter leur "part du fardeau". La France et l’Allemagne, dans le cadre du Conseil Européen de Défense de décembre 2013, ont d’ailleurs lancé une initiative commune entre les ministères de la Défense et des Affaires étrangères pour tenter de donner une nouvelle visibilité à la politique de sécurité et de défense commune.
Mais les 28 Etats membres de l’Union Européenne partagent-ils cette volonté ? Comment faire en sorte que cette coopération européenne de défense puisse avoir lieu? Quels sont les intérêts stratégiques européens ? A 28, quelles sont nos menaces, où sont nos priorités, quels atouts politiques et opérationnels devons-nous mobiliser pour y répondre ? Le général Perruche nous livrera son analyse sur toutes ces questions.
Pour une Europe qui ose !

Rendez-vous : JEUDI 23 JANVIER 2014 à 17h30
UFR Droit et Sciences politiques Nice- Amphithéâtre 1 (bâtiment extérieur)
31 Avenue du Doyen TROTABAS