aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
15/10/2013

Michèle Rivasi et Sergio Coronado : « Du nucléaire à la transition énergétique: des discours aux actes »

Colloque à l’Assemblée nationale sur les thèmes : « Enquête épidémiologique rétroactive sur les conséquences des retombées radioactives de Tchernobyl en Corse: la fin d’une controverse française? » et « De la fermeture de Fessenheim au développement d’un nouveau modèle énergétique : quelles priorités pour la majorité? ».

La première partie du colloque intitulée « Enquête épidémiologique rétroactive sur les conséquences des retombées radioactives de Tchernobyl en Corse: la fin d’une controverse française? » s’intéressera aux conséquences des retombées radioactives de Tchernobyl en Corse, inexistantes selon les « paroles » des gouvernements successifs. En effet, une étude indépendante menée par une équipe de chercheurs italiens a confirmé les inquiétudes concernant les conséquences sanitaires du passage du nuage radioactif. Pourtant, le gouvernement refuse toujours de telles conclusions. Jacques Repussard, directeur général de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, nous fera l’honneur de sa présence pour commenter les résultats de cette étude.

La deuxième partie intitulée « De la fermeture de Fessenheim au développement d’un nouveau modèle énergétique : quelles priorités pour la majorité? » s’intéressera aux conclusions du Débat national sur la transition énergétique (DNTE) et à la loi de programmation sur la transition énergétique qui est en préparation. En réunissant des élu-e-s du Parti socialiste et d’Europe Écologie-Les Verts, mais aussi des experts reconnus, nous esquisserons les « actes » à prendre pour enfin engager une transition énergétique, volontaire et bénéfique à la société dans son ensemble.

La salle dispose de 80 places, nous vous invitons donc à confirmer votre présence dans les plus brefs délais.

Vous trouverez tous les détails dans l’invitation jointe, et notamment la procédure d’inscription (envoyez nom et prénom à scoronado@assemblee-nationale.fr)