aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
Bureau en France du Parlement européen
Bureau en France du Parlement européen
 
10/04/2013

Cérémonie de remise du 1er prix du jeu-concours "droits de l'homme" - Collège Jeanne d'Arc, Limoges le 2 avril 2013

Dans le cadre du jeu-concours sur les "droits de l'homme" lancé par le Bureau d'information en France du Parlement européen en partenariat avec le centre de la mémoire d'Oradour et la Maison de l'Europe en Limousin, le jury avait attribué le 1er prix, soit un voyage à Bruxelles, au collège Jeanne d'Arc de Limoges. La cérémonie de remise du prix a eu lieu le mardi 2 avril 2013 dans l'enceinte du collège et Catherine Burckel y représentait le Bureau d'information.

La Directrice du Collège, Mme Valérie Aubaisle, a remercié les initiateurs de ce jeu-concours et les jeunes de s'être grandement impliqués dans une thématique difficile, d'autant que le mot "plaidoirie" pouvait sembler bien complexe pour des collégiens. Elle a souligné que le collège avait parfaitement été dans sa mission d'éducation en participant à ce jeu-concours car les droits de l'homme représentent des fondamentaux pour les jeunes.

Elle a ensuite donné la parole à Mme Misme, Conseillère municipale qui représentait le Député-Maire de Limoges, M. Alain Rodet. Mme Misme a félicité les jeunes d'avoir pris part à un jeu-concours sur les "droits de l'homme" et leur a souhaité un excellent voyage au cœur des institutions européennes.

Madame Gulsen Yildirim, Conseillère générale, représentait la Présidente du Conseil Général, Mme Pérol-Dumont. Mme Yildirim, professeur de droit à l'Université, a souligné combien cette matière, "les droits de l'homme", est complexe et pourtant si importante pour notre société. Elle a donc considéré que l'initiative d'un jeu-concours à destination de collégiens était particulièrement opportune puisqu'elle permettait à ces jeunes adultes en devenir d'y être sensibilisés très tôt, de prendre ainsi conscience des nombreuses inégalités qui subsistent dans le monde et par là de mieux appréhender leur rôle de citoyen.

La Présidente de la Maison de l'Europe en Limousin, Lucile Valadas, a tout d'abord remercié ses deux partenaires, le centre de la mémoire d'Oradour et le Bureau d'information en France du Parlement européen. Elle a indiqué qu'elle avait trouvé le sujet du concours très intéressant en cette période où les médias semblent se gargariser avec des sujets tels les finances européennes et les difficultés bancaires. Elle a félicité les jeunes pour leur réflexion approfondie et leur plaidoirie qui met en avant la lutte nécessaire contre les inégalités sociales qui touchent les individus, les régions et les Etats en Europe, qui souligne de manière claire que l'Union européenne doit se battre sur le plan international pour que les droits de l'homme soient désormais respectés dans tous les pays du monde et que, pour ce faire, l'Union doit mener une véritable politique commune. En conclusion, elle leur a souhaité un très beau voyage de découverte à Bruxelles, la rencontre des institutions étant un moment très important pour les futurs citoyens qu'ils sont.

Après avoir rappelé la genèse, l'organisation et les objectifs de ce jeu-concours sur les droits de l'homme, Catherine Burckel a chaleureusement félicité tous les jeunes qui ont participé à ce jeu-concours qui n'était pas un exercice facile. Elle a pointé du doigt l'émotion qu'elle a ressenti à la lecture des différentes plaidoiries car il ressortait, malgré le jeune âge des participants, une grande compassion pour toutes les personnes opprimées, toutes celles dont les droits fondamentaux sont régulièrement bafoués, toutes celles privées de liberté. Elle a également été très sensible aux propositions très innovantes qui ont été faites par les collégiens pour demander à la Commission européenne de déclarer 2014 "Année européenne des droits de l'homme".

Catherine Burckel a remercié une nouvelle fois l'ensemble des membres du jury composé des députés européens Sophie Auconie, Jean-Pierre Audy, Jean-Paul Besset, Nicole Kiil-Nielsen, Marie-Christine Vergiat et Henri Weber, de la Présidente du centre de la mémoire, Vice-présidente du Conseil général de la Haute-Vienne, Annick Morizio, du Directeur du centre de la mémoire, Richard Jezierski, de la Présidente de la Maison de l'Europe en Limousin, Lucile Valadas, du Directeur du Bureau d'information, Alain Barrau, et d'elle-même. Elle a indiqué que le choix avait été rendu très difficile pour départager les différents textes.

Enfin, elle a insisté sur le caractère tout particulier que revêtait cette cérémonie puisque le Parlement européen célèbre, en cette année 2013, le 25ème anniversaire du "Prix Sakharov pour la liberté de l'esprit". En ce sens, cette cérémonie correspond en quelque sorte au lancement en France des évènements liés à cet anniversaire ! Enfin, après avoir rappelé succinctement ce qu'est le Prix Sakharov du Parlement européen, Catherine Burckel a remis, avec beaucoup de plaisir et d'honneur, à ces jeunes qui représentent l'avenir de l'Europe, l'avenir de sa stabilité, l'avenir de sa construction harmonieuse, leur prix, un voyage à Bruxelles.

Catherine Burckel a également remis, à chacun des élèves, un certificat de participation les remerciant de leur implication et les félicitant d'avoir gagné le premier prix !

Pour plus d'informations : catherine.burckel@ep.europa.eu