aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
Bureau en France du Parlement européen
Bureau en France du Parlement européen
 
22/03/2013

Focus sur la citoyenneté européenne

A l'occasion de l'année 2013, année européenne des citoyens, l'Unité de Suivi de l'Opinion publique a consacré une analyse sur la question de la citoyenneté européenne et des droits fondamentaux. Cette étude est issue des résultats de l'enquête Eurobaromètre/Parlement européen "A deux ans des élections européennes" (EB 77.4) qui a été publiée le 6 septembre 2012. Vous trouverez ci-dessous les principaux enseignements de cette analyse.

Interrogés sur la vision qu'ils ont de leur futur proche en matière d'identité, 44 % (+ 5 points) des citoyens interrogés se sentent "Nationaux uniquement", 43 % (- 3 points) se disent "Nationaux et Européens".
Interrogés sur ce qui renforcerait leur sentiment de citoyenneté européenne, les Européens évoquent des mesures très concrètes. Parmi les éléments qui leur ont été proposés, ce sont les aspects directement liés à la vie quotidienne qui recueillent le plus de citations :

  • un système de protection sociale européen harmonisé (44 %)
  • la possibilité de s'installer et de toucher sa retraite dans n'importe quel Etat membre (33 %)
  • la généralisation de la reconnaissance des diplômes (33 %)
  • des services européens d'intervention pour lutter contre les catastrophes naturelles (26 %)
  • une carte d'identité européenne (25 %)
  • le droit de vote dans un autre Etat membre de l'Union européenne (24 %)

Les droits citoyens européens les plus importants aux yeux des Européens sont :

  • le droit de circuler et de s'établir librement dans toute l'Union européenne (45 %)
  • le droit à une bonne administration de la part des institutions de l'Union européenne (30 %)

La connaissance qu'ont les Européens de la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne est assez faible. 59 % des répondants déclarent ne pas en avoir entendu parler.

En ce qui con concerne l'innovation démocratique notable du Traité de Lisbonne qu'est l'Initiative citoyenne européenne, seul un citoyen sur quatre en a déjà entendu parler (26 %). Toutefois, une fois expliquée, l'Initiative citoyenne européenne est considérée par les Européens comme un moyen privilégié de faire entendre leur voix. Pour ce qui est des domaines dans lesquels ils en feraient usages, les Européens citent pour la plupart des thèmes proches de leur quotidien :

  • l'emploi (53 %)
  • l'éducation (34 %)
  • les retraites (32 %)
  • la fiscalité (27 %)
  • les droits fondamentaux des citoyens (27 %)
  • l'environnement (25 %)