aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 

Forum régional de l'AFCCRE dans la perspective des élections européennes de 2014 - Lyon, le 20 février 2014

Le 7ème forum régional organisé par l’AFCCRE en vue des élections européennes du 25 mai 2014 s’est tenu à Lyon, dans les locaux de Sciences Po Lyon, le jeudi 20 février.

Ces forums – un par euro-circonscription – ont pour objectif de contribuer au débat sur les enjeux européens et de mobiliser les territoires en amont de ce scrutin. Ils sont organisés avec le soutien de la Commission européenne, du Ministère des Affaires étrangères et du Bureau d’information en France du Parlement européen, et en partenariat avec l’AMF, le Mouvement Européen-France et la Fédération Française des Maisons de l’Europe.

 

En ouverture de travaux, Jean-François BARNIER, Maire du Chambon-Feugerolles et Secrétaire général adjoint de l’AFCCRE, a rappelé l’ensemble des initiatives de l’AFCCRE afin de contribuer au débat dans la perspective du prochain renouvellement du Parlement européen, en particulier la publication d’un Manifeste, et a souligné à cette occasion la qualité des relations entre notre Association et les parlementaires européens.

François ARNAUD, administrateur au Bureau d'information en France du Parlement européen, a posé les éléments du débat en rappelant les grands enjeux de ces élections européennes : jamais auparavant le Parlement européen n'avait eu autant de pouvoirs législatifs et politiques. Depuis le Traité de Lisbonne de 2009, son champ de compétences a été étendu à quasiment tous les domaines de l'Union européenne (agriculture, immigration, justice, etc.) et il est responsable de l'"élection" du Président de la Commission européenne, président qui doit être issu de la famille politique qui remporte le scrutin de mai. M. Arnaud a ensuite énuméré les différentes opérations de communication institutionnelle prévues par le Parlement européen pour la campagne d'information (affichages dans les gares et aéroports, débat télévisé "présidentiel" entre les candidats à la Présidence de la CE, réseaux sociaux, etc.), avant de présenter les députés européens présents.

Michel DANTIN (PPE), Marielle GALLO (PPE), Sylvie GUILLAUME (S&D) et Marie-Christine VERGIAT (GUE/NGL) ont ensuite échangé au cours d’un débat sur les enjeux du scrutin du 25 mai, avec la participation de Jacques FAYETTE, Vice-Président de la Maison de l’Europe et des Européens de Lyon.

Les participants ont ainsi pu échanger avec les députés européens, les interpellant sur des sujets aussi divers que la place du Parlement européen au sein des institutions européennes, le lien entre l’Europe et les territoires, le renouvellement du personnel politique européen, la Politique Agricole Commune ou la diplomatie européenne.

Michel DANTIN a notamment tenu à souligner l’enjeu majeur que représente l’agriculture, « 1re pierre de l’Union européenne », à un moment où la question de l’autosuffisance alimentaire de l’Europe se pose. Sylvie GUILLAUME a, quant à elle, rappelé que l’Europe demeurait un « symbole de la démocratie et de l’ouverture », faisant ainsi référence au mouvement pro-européen en Ukraine. Elle s’est d’ailleurs félicitée de voir la diplomatie européenne se mettre progressivement en place notamment à l’occasion de cette crise politique se déroulant aux portes de l’Union européenne. Marie-Christine VERGIAT s’est inquiétée de voir les Etats membres peser de plus en plus fort dans la construction européenne, regrettant que les citoyens ne soient pas davantage associés au projet européen et à appeler ces derniers à se saisir des nouveaux outils pour s’exprimer telle que l’Initiative citoyenne européenne. Marielle GALLO a évoqué la nécessité d’une plus grande visibilité de l’action des parlementaires européens au niveau national et a appelé à la mise en œuvre d’une stratégie française au niveau des institutions européennes.

En clôture des travaux, Christian DUPESSEY, Conseiller régional de Rhône-Alpes, Maire d’Annemasse, a insisté sur l’apport concret de l’Europe dans le quotidien des citoyens, notamment dans une zone frontalière. Il s’est inquiété à ce titre du récent résultat de la consultation dans la Confédération helvétique visant à limiter l'immigration, notamment européenne, en revenant à un système de quotas, « vécu comme un choc par les habitants frontaliers ». Il s’est également félicité de la mise en œuvre des programmes européens par les Régions qui permet de contribuer au rapprochement de l’Europe et des citoyens.
La Conférence nationale de restitution de l’ensemble des forums de l’AFCCRE aura lieu le 13 mai à Bordeaux.

Pour plus d'informations : francois.arnaud@ep.europa.eu

Lien vers le site de l'AFCCRE