aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
Bureau en France du Parlement européen
Bureau en France du Parlement européen
 
03/11/2011

Parlemètre "Les Européens et la crise" - Octobre 2011 (EB 76.1)

La crise étant au coeur de l'actualité, le Parlement européen a commandé une enquête Eurobaromètre sur "Les Européens et la crise" qui a été menée sur le terrain entre le 3 et le 18 septembre 2011 par TNS Opinion auprès de 26.856 citoyens européens âgés de plus de 15 ans. Il s'agit de la quatrième enquête sur ce thème, la première ayant eu lieu en janvier-février 2009, la deuxième en septembre 2010 et la troisième en avril-mai 2011.

Cette dernière étude montre que les Européens, dans la plupart des Etats membres, se prononcent majoritairement en faveur d'une approche globale de la lutte contre la crise au niveau de l'Union ou de la zone euro selon les mesures à prendre.

Sur la question de la solidarité financière entre Etats membres, on observe une tendance à une certaine polarisation de l'opinion publique : le nombre des répondants qui ne se prononcent pas diminue entre les deux dernières enquêtes, au bénéfice des réponses négatives.

La médiatisation des débats sur les agences de notation de crédit explique qu'un Européen sur deux (50 %) en a déjà entendu parler et qu'une majorité (65 %) est en faveur de la création d'une agence de notation de crédit européenne.

Enfin, en ce qui concerne l'euro, 54 % des Européens pensent aujourd'hui que "l'euro n'a globalement pas atténué les effets négatifs de la crise". Ils étaient 56 % à penser ainsi il y a 6 mois.

Voici la synthèse analytique :

 .
Pour en savoir plus