aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
21/02/2013

Parlemètre Novembre 2012

Cette septième enquête Parlemètre a été menée par TNS Opinion & Social du 17 novembre au 2 décembre 2012 auprès de 26 739 citoyens européens issus des 27 Etats membres de l'Union européenne.

Les principaux enseignements de cette enquête peuvent se résumer ainsi :

  • On constate en premier lieu une nette augmentation de l'intérêt porté par les Européens aux questions de politique européenne depuis 2006. La crise étant au cœur des préoccupations des Européens depuis 2008, on peut certainement y voir une des conséquences de l'européanisation des débats politiques qui se sont tenus lors des dernières élections nationales.
  • Par rapport à l'automne 2007, environ un an et demi avant les élections européennes de 2009, on assiste à une augmentation de 22 points de pourcentage du souvenir médiatique qu'ont les Européens du Parlement européen. Toutefois, ce souvenir médiatique est en légère diminution par rapport à 2011.
  • L'image qu'ont les Européens du Parlement européen est restée quasiment stable en un an. Cette image est neutre pour une majorité relative d'entre eux, les images positive et négative recueillant un peu plus d'un quart de citations chacune. Trois questions portent sur l'importance que les Européens accordent au rôle du Parlement dans le fonctionnement de l'UE :
      • Trois quarts des Européens pensent que le Parlement joue aujourd'hui un rôle important.
      • Une majorité absolue d'entre eux souhaitent lui voir jouer à l'avenir un rôle plus important qu'à l'heure actuelle.
      • Enfin, plus d'un tiers des Européens pensent que le rôle du Parlement s'est renforcé au cours de ces dix dernières années. Toutefois cette proportion connait une forte chute depuis 2007.
  • Comme précédemment, une majorité absolue d'Européens considèrent que la lutte contre la pauvreté est la politique qu'ils veulent voir défendue en priorité par le Parlement européen. La coordination des politiques économiques vient en deuxième place, avec plus d'un tiers de répondants. La protection renforcée du consommateur et de la santé publique vient ensuite, citée par un tiers des personnes interrogées.
  • A propos des valeurs, la protection des droits de l'homme reste majoritairement la première d'entre elles aux yeux des Européens. La solidarité entre Etats membres de l'UE arrive en deuxième position avec plus d'un tiers de répondants. Elle dépasse désormais l'égalité hommes/femmes qui arrive en troisième position ex aequo avec la liberté d'expression.