aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Notre site web utilise les cookies dans le but unique d'améliorer votre visite sur notre site. Nous ne les utilisons pas pour récolter vos données personnelles mais uniquement pour nos statistiques de fréquentation. Pour en savoir plus sur les cookies en général, notamment sur leur gestion et leur suppression, visitez le site http://www.allaboutcookies.org/fr/

Continuer
 
 
 
15/01/2018

Le rapport de Michèle Rivasi (Verts/ALE) sur la gouvernance de l'Union de l'énergie

Les règles du projet d'Union de l'énergie, qui vise à accroître la part d'énergies propres et renouvelables consommées dans l'UE, à garantir le respect des objectifs de l'Accord de Paris et à assurer l'indépendance énergétique de l'UE, ont été adoptées mardi lors de la session plénière à Strasbourg. Les rapporteurs de la législation au Parlement européen sont Michèle Rivasi (France) et Claude Turmes (Luxembourg).  

 

Pour la co-rapporteure, Michèle Rivasi :  "Ce règlement servira de garantie européenne pour assurer la cohérence avec l'Accord de Paris. Nous demandons la mise en place d'un véritable "budget carbone" au niveau européen. L'objectif final est de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, ou 2°C au maximum, d'ici la fin du siècle. Pour la première fois, les objectifs climat de 2030 (énergies renouvelables et efficacité énergétique) devront être pris en compte dans une stratégie énergétique de l'Union à long terme. Les plans nationaux pour le climat et l'énergie devront atteindre l'objectif de zéro émission de CO2 d'ici à 2050".

 
Lire le rapport de Michèle Rivasi et Claude Turmes
 
 
Lire la note su Service de Recherche du Parlement européen sur l'Union de l'énergie