Terrorisme : Les réponses du Parlement européen

Les chiffres

  • 142 personnes sont décédées lors d'attaques terroristes dans l'UE en 2016

  • On estime qu'environ 5 000 Européens auraient rejoint des organisations terroristes en Irak et en Syrie

  • 1 002 personnes ont été arrêtées pour des délits liés au terrorisme en 2016, principalement:

    1.   France : 456
    2.   Royaume-Uni : 149
    3.   Espagne : 120

    44% d'entre elles étaient des citoyens européens

Sondage Eurobaromètre réalisé par le Parlement européen

  • 80% des citoyens européens souhaitent que l'UE intervienne davantage en matière de lutte contre le terrorisme (avril 2017)

  • 40% estiment que la menace terroriste est élevée dans leur pays (avril 2016)

Mesures adoptées (depuis janvier 2015)

  1. : Budget 2018 de l'Union européenne

    Financements supplémentaires pour la lutte contre le terrorisme

  2. : Soutien en faveur de l’intégration de la défense européenne

    Le Parlement européen propose une amélioration du contrôle des exportations d'armes européennes

  3. : Base de données commune sur l'entrée, la sortie et le refus d'entrée des ressortissants de pays tiers

    Un système électronique commun pour accélérer les contrôles aux frontières extérieures de l'espace Schengen et enregistrer tous les voyageurs non-UE

  4. : Exportations d'armements

    Le Parlement européen propose une amélioration du contrôle des exportations d'armes européennes

  5. : Mise en place d'une commission spéciale sur le terrorisme

    Détecter les failles de la lutte contre le terrorisme et proposer des améliorations

  6. : Contrôles plus stricts des armes à feu

    Règles plus strictes sur la désactivation et la conversion ainsi que sur la possession et l'acquisition des armes à feu les plus dangereuses

  7. : Contrôles obligatoires aux frontières extérieures

    Tous les citoyens européens et les ressortissants des pays tiers entrant ou quittant l’UE seront contrôlés via une confrontation à des bases de données

  8. : Planification d'attentats terroristes

    Les voyages à l'étranger à des fins terroristes, l'entrainement à des actes terroristes ou le financement d'activités terroristes sont criminalisés dans toute l'UE

  9. : Cyber-sécurité

    Les entreprises qui fournissent des services essentiels doivent améliorer leur capacité à résister aux cyber-attaques

  10. : Monnaies virtuelles

    Les députés demandent une meilleure surveillance des monnaies virtuelles afin qu'elles ne soient pas utilisées à des fins terroristes

  11. : Europol

    De nouveaux pouvoirs permettent à Europol de créer des unités spécialisées plus facilement et de partager des informations avec des entités privées

  12. : Transferts de données personnelles à des fins policières et judiciaires

    De nouvelles mesures sur la protection des données visent à faciliter la coopération entre les autorités répressives.

    Elles permettent également de protéger les données personnelles des victimes, des témoins et des suspects.

  13. : Données des dossiers passagers (PNR européen)

    Les compagnies aériennes doivent fournir aux États membres certaines données sur leurs passagers afin d’aider les autorités nationales à lutter contre le terrorisme

  14. : Fonds supplémentaires

    Les députés approuvent l'allocation de 2 millions d'euros dans le but de renforcer les effectifs du Centre européen de lutte contre le terrorisme d'Europol

  15. : Radicalisation et recrutement

    Le Parlement demande une stratégie européenne pour lutter contre l'extrémisme.

    Les députés proposent notamment de séparer les détenus radicalisés dans les prisons et de supprimer les contenus en ligne qui propagent l'extrémisme violent.

  16. : Blanchiment d'argent

    Des règles plus strictes pour lutter contre le financement du terrorisme en facilitant le traçage des transferts de fonds et des sources de richesse