aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Nous utilisation les cookies dans le but unique d'améliorer votre experience sur notre site. Si vous continuer sans changer vos paramètres vous recevrez des cookies ou changer vos paramètres cookie à tout moment.

Continuer
 
 
 
25-08-2017

Conférence-débat: La vérité derrière nos smartphones!

En finir avec le commerce des minerais de sang au détriment des droits de l’homme

 .

Téléphones portables, ordinateurs... De nombreux produits de notre quotidien sont fabriqués à partir d’étain, de tantale, de tungstène ou d’or. Derrière ces minerais se cache une réalité peu connue : leur extraction et leur commerce sont liés à des conflits et à des atteintes aux droits humains. Le Bureau d’Information du Parlement européen au Luxembourg en collaboration avec Fairtrade Luxembourg a le grand plaisir de vous convier à venir en discuter avec nos invités Pierre Jacquemot, Claude Lanners, Paul Mukulu et Claude Turmes le 21 septembre 2017.

Téléphones portables, ordinateurs... De nombreux produits de notre quotidien sont fabriqués à partir d’étain, de tantale, de tungstène ou d’or. Derrière ces minerais se cache pourtant une réalité peu connue : leur extraction et leur commerce sont liés à des conflits et à des atteintes aux droits humains, comme l’esclavage des creuseurs, l’exploitation des enfants, meurtres, torture, viol, d’où ce terme de « minerais du sang ».

Afin de briser le cercle vicieux entre le commerce des minerais et le financement des conflits, les députés européens sont parvenus à un accord autour de deux grands principes, en
mars dernier. Ils demandent des contrôles obligatoires de « diligence raisonnable » pour les importateurs d’étain, de tungstène, de tantale et d’or et de leurs minerais provenant de zones de conflit ou à risques. Les grandes entreprises européennes de plus de 500 employés qui achètent ces minerais seront également encouragées à communiquer leurs pratiques d’approvisionnement. L’obligation du devoir de diligence pour les importateurs sera effective à partir du 1er janvier 2021.

Ce premier pas dans l’assainissement de la chaîne d’approvisionnement des minerais des conflits sera l’objet de discussions lors de la conférence organisée le Bureau d’Information du Parlement européen au Luxembourg en collaboration avec Fairtrade Luxembourg

Jeudi 21 septembre 2017 de 18h45 à 20h45
CERCLE CITÉ - AUDITORIUM
3, RUE GENISTRE L-1623 LUXEMBOURG-VILLE

Inscription obligatoire jusqu’au 19.09.2017
Tél. 43 00 225 97 - Fax 43 00 224 57
Email : epluxembourg@ep.europa.eu

Intervenants

  • Pierre JACQUEMOT - Président du GRET-Professionnels du développement solidaire et du Groupe Initiatives (France), Maître de conférences à l’Institut d’Études Politiques de Paris et chercheur associé à l’IRIS, Ancien Ambassadeur de France (Kenya, Ghana, RDC)
  • Claude LANNERS - Directeur des achats stratégiques du groupe CERATIZIT, Ancien Président de International Tungsten Industry Association (ITIA)
  • Paul NSAPU MUKULU, Secrétaire général pour l’Afrique de la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme
  • Claude TURMES, Député européen (Groupe des Verts/Alliance libre européenne)

 

Questions/Réponses
Modération : Thierry LABRO, journaliste
Réception
La langue véhiculaire sera le français

 
 .

En savoir plus

Règlement sur les minerais provenant de zones de conflit
L'événement sur Facebook