aller au contenu

Cookies sur les sites web de l'UE

Nous utilisation les cookies dans le but unique d'améliorer votre experience sur notre site. Si vous continuer sans changer vos paramètres vous recevrez des cookies ou changer vos paramètres cookie à tout moment.

Continuer
 
 
 

"Je regrette de ne pas être venu au Luxembourg plus tôt"

31-10-2016

Visite du Dr Denis Mukwege au Luxembourg - une journée riche en rencontres et émotions

Un agenda chargé, mais avant tout une journée riche en rencontres, en échanges passionnants et en moments d'émotions! C'est ainsi qu'on peut décrire la visite du Dr. Denis Mukwege au Grand-Duché du Luxembourg. Le gynécologue a notamment rencontré la Grande-Duchesse Maria Teresa, le Président de la Chambre des députés Mars Di Bartolomeo, et le Premier ministre Xavier Bettel. "Tout ceci me donne espoir et m’aide à poursuivre mon combat". C'est ainsi que Denis Mukwege a résumé la journée avant de quitter le Luxembourg.

Source: RTL.lu
Source: RTL.lu

"Je regrette de ne pas être venu au Luxembourg plus tôt". C’est sur ces mots que le Dr. Denis Mukwege a quitté le Grand-Duché de Luxembourg à l’issue d’une demi-journée de visite riche en émotions. Le gynécologue est reparti fort d’un soutien moral et d’un soutien financier que lui ont donné nombre d’acteurs

Celle-ci avait commencé avec un repas informel auquel étaient également invités plusieurs acteurs du ministère et de la société civile. de la coopération luxembourgeoise au développement, à savoir Martine SCHOMMER, Directrice de la Coopération au développement et de l'action humanitaire, et Christine DAHM, directrice du Cercle de coopération Luxembourg. Parmi les parties prenantes qui étaient invitées- Stan BRABANT, directeur d’Amnesty Luxembourg, Paul DELAUNOIS, Directeur général de Médecins Sans Frontières à Luxembourg.

Denis Mukwege a ensuite été accueilli pour une audience par le Grand-Duc Henri et la Grande-Duchesse Marie-Thérèse. Il s’en est suivi un échange émouvant entre le Dr Denis Mukwege et plusieurs élèves du Lycée Athénée de Luxembourg, en présence de leur directeur Jos SALENTINY. La qualité des questions posées ne laissait paraître aucun doute sur le fait que les élèves s’étaient visiblement bien préparés à cet échange. La chaîne luxembourgeoise RTL Télé Luxembourg a filmé cet échange et, à son issue, interviewé plusieurs élèves, ainsi que le Docteur lui-même. Le tout est passé le soir au Journal télévisé. À l’issue de cet échangé, Jos Salentiny s’est dit impressionné par le lauréat du Prix Sakharov 2014 et par la qualité de l’échange qui venait d’avoir lieu. Il a remercié le Bureau d’Information du Parlement européen permis à ses élèves d’avoir l’opportunité d’un tel échange.

Source: chd.lu
Source: chd.lu

Le Dr Denis Mukwege s’est ensuite rendu à l’Hôtel de ville de Luxembourg, où il a été accueilli par la Bourgmestre de la Ville Lydie POLFER (DP/ALDE), ainsi que plusieurs membres du Conseil communal de la ville.

Subséquemment, le gynécologue a été accueilli par le Président de la Chambre des députés, Mars DI BARTOLOMEO (LSAP/S&D), le "Premier citoyen du pays". "Merci pour votre engagement, au nom des femmes, mais aussi des hommes qui respectent les femmes", a déclaré Mars di Bartolomeo dans la foulée. Après la signature du livre des invités d’honneur du Parlement européen, Denis Mukwege a été accompagné en commission des Affaires étrangères de la Chambre des députés, où il a eu une entrevue profonde avec plusieurs députés. La Chambre des députés en a même produit un article qui se trouve à la une de son site internet. "Le viol n’est pas une arme qui détruit le présent, il détruit aussi le futur", avait déclaré devant les députés le gynécologue, plaidant pour la fin de l’impunité et pour la promotion de l’état de droit en République Démocratique du Congo. Il a égalemen attiré l'attention sur l'impact du marché illégal des minerais au Congo, par exemple le coltan. Et de souligner la nécessité de mettre en place des sanctions ciblées contre les criminels en RDC. "Lorsque la loi n'existe pas, l'Homme peut faire des choses horribles que même les animaux ne font pas", a-t-il encore dit.

S’ensuivait une rencontre avec le Premier ministre luxembourgeois, Xavier BETTEL (DP/ALDE), rencontre que le Dr Denis Mukwege a largement appréciée, puis trois-quarts d’heure d’échanges bilatéraux avec plusieurs journalistes, qui le lendemain ont été largement médiatisés, faisant même la une de certains journaux.

Enfin, Denis Mukwege s’est rendu à la Philharmonie de Luxembourg pour participer à la conférence-débat organisée par l’EPIO de Luxembourg en collaboration avec le Conseil national des femmes luxembourgeoises, en présence notamment de la Grande-Duchesse Marie-Thérèse, de l’eurodéputé Georges BACH (CSV/PPE), et de la députée luxembourgeoise Françoise HETTO-GAASCH (CSV/PPE), et devant un public de 320 personnes (plus de 500 voulaient s’inscrire !). Le modérateur - un journaliste de RTL Télé Luxembourg - a invité les deux conférenciers - Denis Mukwege et l’eurodéputé Charles GOERENS (ALDE), à se prononcer sur plusieurs aspects du parcours du gynécologue. Plusieurs histoires racontées par le Dr Mukwege ont fortement bouleversé le public.

Cette conférence a été l’occasion de valoriser le rôle du Parlement européen dans le monde, notamment dans l’exigence de traçabilité obligatoire, et non pas volontaire, pour tous les importateurs de l’Union de minerais de conflit.  Elle a également été l’occasion de mettre sous les projecteurs l’importance du Prix Sakharov. La conférence a été largement appréciée par le public, qui était visiblement fortement émotionné par les récits tragiques du gynécologue. Plusieurs standing ovations se sont enchainées, et les questions posées par le public étaient très pertinentes.

Cette journée s’est achevée sous les compliments du Dr Denis Mukwege envers l'organisateur, soulignant que celle-ci avait été riche en émotions, et appréciant notamment le fait que la Grande-Duchesse se soit déplacée pour venir l’écouter. "Tout ceci me donne espoir et m’aide à poursuivre mon combat", a-t-il répété. Il a également apprécié le fait d’avoir obtenu par divers acteurs luxembourgeois plusieurs dons en faveur de sa cause. Denis Mukwege s’est par ailleurs dit impressionné par l'engagement du Luxembourg en matière de développement. Somme toute, cette visite du Dr Denis Mukwege, bien qu’elle n’ait duré qu’une demi-journée, a été riche en rencontres pour le gynécologue congolais. Celle-ci a en outre été fortement médiatisée.

 

Revivez notre conférence-débat avec le Dr Denis Mukwege

 

Découvrez les photos de cette journée fascinante avec Dr. Denis Mukwege!