Philippe LAMBERTS
  • Philippe
    LAMBERTS
  • Fraktion der Grünen / Freie Europäische Allianz
  • Ko-Vorsitzender
  • Belgien Ecologistes Confédérés pour l'Organisation de Luttes Originales
  • geboren am 14. März 1963, Bruxelles

Mitglied

  • BCPR Konferenz der Präsidenten
  • ECON Ausschuss für Wirtschaft und Währung

Stellvertreter

  • D-CN Delegation für die Beziehungen zur Volksrepublik China

Neueste Aktivitäten

  Taking external factors into account in competition policy

20-12-2017 P-007876/2017 Kommission

Umsetzung der sozialen Säule (Aussprache)

13-12-2017 P8_CRE-PROV(2017)12-13(19)

Entschließungsantrag zum Stand der Verhandlungen mit dem Vereinigten Königreich

11-12-2017 B8-0677/2017
  • J'intervenais ce matin en plénière dans un débat sur le bilan de la présidence estonienne. Pour rappel, tous les 6 mois un des pays de l'Union européenne prend la tête du Conseil, c'était donc l'Estonie jusqu'au 31 décembre 2017, c'est maintenant au tour de la Bulgarie (suivie de l'Autriche au 1 juillet 2018). J'ai été impressionné à la fois par l’engagement européen et le professionnalisme dont la présidence estonienne a fait preuve. Une fois de plus, ils ont démontré que ces qualités bien plus que la taille du pays en charge sont le meilleur gage de la réussite d’une présidence. Et je me prends à rêver qu’ensemble, les 3 baltes et les 3 du Benelux joignent leurs visions et leurs efforts pour proposer ensemble les voies d’avenir pour la construction européenne. Il est parfois plus facile à des « petits » qu’à des « grands » d’oser et d’innover et nous en avons grandement besoin. Je vous laisse découvrir ici le reste de mon intervention dans laquelle j'aborde principalement le dossier brûlant des travailleurs détachés pour lequel un accord n'a su être trouvé sous la présidence estonienne et échoit maintenant à la présidence bulgare, très frileuse sur le sujet. N'hésitez pas si vous avez des questions!
    16/01/2018 10:50 - facebook
  • Ecolab #12 // Écoles : pour une transition pédagogique Les grandes réformes qui prennent du temps et promettent un eldorado jusqu’ici jamais trouvé, l'école connaît ! Aujourd'hui, tout le monde fait le constat que notre enseignement a besoin d’air. Tests de performance, évaluations communes, difficultés de remédiation, ennui des élèves, désarroi des enseignants, frustration des parents… L’école a besoin de sa « transition », c’est une évidence. Notre conviction : c’est sur le terrain et par des initiatives locales et partagées qu’elle trouvera un nouveau souffle. Pour changer l'école, on vous invite à parler enseignement sur le format d'une journée d'école ! https://www.facebook.com/events/113297669461368/
    14/01/2018 12:20 - facebook
  • 🗓️ 📨 A noter dans les agendas, les élections régionales, fédérales belges et les élections européennes sont prévues pour le dimanche 26 mai 2019! http://www.lesoir.be/133613/article/2018-01-12/les-elections-federales-belges-sont-prevues-pour-le-26-mai-2019
    13/01/2018 10:00 - facebook
  • Manger ou conduire, faudra-t-il choisir ? La semaine prochaine, le Parlement Européen votera une nouvelle directive sur les énergies renouvelables pour la période 2021-2030. Il est bien entendu crucial de soutenir un objectif ambitieux d'énergies renouvelables au niveau européen, soutenu par des objectifs nationaux contraignants. Cependant, il est tout aussi crucial d'éviter la fausse solution d'y parvenir par le biais d'un soutien à la bioénergie non durable. Les Verts ont toujours défendu des objectifs plus ambitieux que les propositions de la Commission et du Conseil en la matière (ils proposent un objectif de 27%, non contraignant pour les États-Membres, à l'horizon 2030). Et je déplore au passage le manque d'effort des gouvernements en Belgique : notre pays avait en 2015 une part de 8% d'énergies renouvelables alors que son objectif pour 2020 est de 13% ! Les objectifs du Parlement sont déjà plus ambitieux, grâce notamment aux efforts des Verts et de la société civile : la Commission en charge de l'environnement et de la santé publique défend un objectif de 35% contraignant pour les États. Mais nous pensons qu'on peut faire mieux encore : il existe des scénarii énergétiques crédibles prouvant que nous pourrions atteindre les 45% si la volonté était présente. La bioénergie – c'est-à-dire les formes d'énergie stockées par la biomasse - est la principale source d'énergie renouvelable au niveau européen. Il est donc logique de se tourner vers cette source pour atteindre les objectifs. Mais c'est là qu'il faut rester vigilant : en effet, toutes les bioénergies ne sont pas à soutenir ! En tant qu’écologistes, nous nous opposons aux agrocarburants dits "de 1ère génération", issus de matières premières alimentaires, car nous refusons que la production d’agrocarburants entre en concurrence avec le droit à l’alimentation : la concurrence entre les usages mène inévitablement à une inflation des prix des produits agricoles. La surface de terres arables se réduisant chaque jour, nous devons préserver les terres agricoles (c’est d’ailleurs pour cette raison que nous nous opposons fermement aux projets autoroutiers comme la sortie Sud de Charleroi ou CHB), d’autant plus que la production d’agrocarburants favorise la monoculture intensive et chimique. Par ailleurs, leur bilan écologique est désastreux si l’on prend en compte l’impact du changement indirect d’affectation des sols sur les émissions de gaz à effet de serre, quand les agrocarburants sont produits sur des terres obtenues grâce à la déforestation – c'est par exemple le cas bien connu de l'huile de palme. Lors du vote la semaine prochaine, nous espérons notamment obtenir la fin de l'utilisation des agrocarburants de 1ère génération d'ici 2030 (et la fin de l'utilisation d'huile de palme à cette fin dès 2021), une interdiction d'utiliser des arbres entiers pour faire fonctionner les centrales électriques à biomasse afin de protéger les forêts qui représentent des puits de carbone, ou encore la mise en place de critères de durabilité dans la biomasse et les agrocarburants. Il nous faudra compter avec les forces conservatrices du Parlement, qui n'iront pas dans notre sens... la suite dans quelques jours.
    12/01/2018 12:32 - facebook
  • Luxleaks : Antoine Deltour gagne en Cassation, Raphaël Halet débouté Ce matin, la Cour de Cassation luxembourgeoise a cassé l'arrêt de la Cour d'appel qui avait condamné Antoine Deltour, le lanceur d'alerte de l'affaire Luxleaks, à 6 mois de prison avec sursis et une amende de 1500 euros. Lors de l'audience devant la Cour de Cassation, la défense d’Antoine Deltour avait notamment critiqué le fait que la Cour d’appel avait uniquement reconnu l'ancien employé de PwC comme lanceur d’alerte au moment de la remise des documents incriminés au journaliste Édouard Perrin(en 2011), mais pas au moment où il avait soustrait les documents chez PwC (en 2010). Cela faisait de lui en quelque sorte un demi-lanceur d'alerte... Nous nous réjouissons bien entendu de la décision de ce matin. Ce n'est pas encore la fin de l'histoire pour Antoine Deltour : son affaire devra être rejugée sur le fond devant la Cour d'appel du Luxembourg, "autrement composée". Par contre, la Cour de Cassation a rejeté le pourvoi de Raphaël Halet, l'autre lanceur d'alerte de Luxleaks, et a donc confirmé l'arrêt le condamnant à une amende de 1500 euros. Raphaël Halet n'avait quant à lui pas du tout été reconnu comme lanceur d'alerte par la Cour d'appel. Il a annoncé qu'il porterait l'affaire devant la Cour européenne des Droits de l'Homme. Il est plus que temps qu'une protection européenne des lanceurs d'alerte soit mise en place. Nous espérons une proposition de la Commission européenne à ce sujet dans les prochaines semaines. Je vous en tiendrai évidemment informé.
    11/01/2018 12:47 - facebook

Kontakte

Bruxelles

  • Parlement européen
    Bât. Altiero Spinelli
    05F253
    60, rue Wiertz / Wiertzstraat 60
    B-1047 Bruxelles/Brussel

Strasbourg

  • Parlement européen
    Bât. Louise Weiss
    T05091
    1, avenue du Président Robert Schuman
    CS 91024
    F-67070 Strasbourg Cedex

Postanschrift

  • Parlement européen
    Rue Wiertz
    Altiero Spinelli 05F253
    1047 Bruxelles