Patricia LALONDE : 8th parliamentary term 

Political groups 

  • 18-05-2017 / 01-07-2019 : Group of the Alliance of Liberals and Democrats for Europe - Member

National parties 

  • 18-05-2017 / 01-07-2019 : Union des Démocrates et Indépendants (France)

Member 

  • 31-05-2017 / 01-07-2019 : Committee on International Trade
  • 12-06-2017 / 01-07-2019 : Delegation for relations with the United States
  • 02-10-2017 / 01-07-2019 : Delegation for relations with the Mashreq countries
  • 02-10-2017 / 01-07-2019 : Delegation to the Parliamentary Assembly of the Union for the Mediterranean

Substitute 

  • 30-05-2017 / 01-07-2019 : Committee on Foreign Affairs
  • 08-06-2017 / 01-07-2019 : Delegation to the EU-Mexico Joint Parliamentary Committee
  • 08-06-2017 / 01-07-2019 : Delegation to the EU-Kazakhstan, EU-Kyrgyzstan, EU-Uzbekistan and EU-Tajikistan Parliamentary Cooperation Committees and for relations with Turkmenistan and Mongolia
  • 08-06-2017 / 01-07-2019 : Delegation to the Euro-Latin American Parliamentary Assembly

Main parliamentary activities 

Contributions to plenary debates 
Speeches made during the plenary session and written declarations relating to plenary debates. Rules Rule 204 and 171(11)

Opinions - as shadow rapporteur 
Political groups designate a shadow rapporteur for an opinion to follow progress and negotiate compromise texts with the rapporteur. Rule 215

OPINION on the state of the debate on the Future of Europe  
- INTA_AD(2018)627014 -  
-
INTA 
OPINION on the EU-Africa Strategy: a boost for development  
- INTA_AD(2017)608031 -  
-
INTA 

Motions for resolutions 
Motions for resolutions are tabled on topical issues, at the request of a committee, a political group or at least 5% of the Members, and voted on in plenary. Rule 132, Rule 136, Rule 139, Rule 144.

Oral questions 
Questions for oral answer with debate, addressed to the European Commission, the Council or the Vice-President of the Commission/High Representative of the Union can be tabled by a committee, a political group or at least 5% of Parliament’s members. Rule 136

Major interpellations 
Major interpellations for written answer with debate, addressed to the European Commission, the Council or the Vice-President of the Commission/High Representative of the Union, may be tabled by a committee, a political group or at least 5% of Parliament’s component Members. Rule 139, Annex III

Other parliamentary activities 

Written explanations of vote 
Members can submit a written explanation of their vote in plenary. Rule 194

Situation in Venezuela (B8-0082/2019, B8-0083/2019, B8-0084/2019, B8-0085/2019, B8-0086/2019, B8-0087/2019) FR  
 

Par cette résolution, le Parlement européen a souhaité exercer une pression démocratique sur les événements en cours au Venezuela. Cependant, la manière dont certains États membres de l’UE ont réagi immédiatement en suivant les États-Unis dans leur soutien à Juan Guaido après sa proclamation en tant que Président par intérim du Venezuela, fait craindre une association trop forte de ces pays et des pays occidentaux d’une manière générale à la politique de Donald Trump, aussi imprévisible que spontanée.
Ainsi, l’UE doit se démarquer en s’élevant contre la mise en place de nouvelles sanctions décidées par Donald Trump contre le Venezuela car elles auront pour effet d’aggraver une situation économique et humanitaire déjà catastrophique.
Aussi, il semble que le Parlement européen ne soit pas aussi prompt à réagir quand il s’agit d’évoquer la menace sécuritaire que représente le possible retour de milliers de djihadistes emprisonnés en Syrie et qui pourraient commettre des attentats sur le sol des États membres, ou encore la situation inextricable en Afghanistan et également le destin terrible des yéménites pour lesquels nous essayons de trouver une issue politique, alors que certains États membres de l’UE continuent de fournir des armes à l’Arabie saoudite qui poursuit ses bombardement sur le Yémen.

Legitimate measures to protect whistle-blowers acting in the public interest (A8-0295/2017 - Virginie Rozière) FR  
 

. – Ces dernières années, de nombreux scandales, tels que l’écoute massive des individus ou des organisations par des puissances étrangères, ont été révélés par des lanceurs d’alerte qui agissent dans l’intérêt public. Toutefois, les lanceurs d’alerte continuent d’opérer dans un cadre juridique peu protecteur où la dénonciation, la menace ou la persécution judiciaire restent fréquentes. Le nœud du problème est le déséquilibre entre les différentes législations nationales. C’est pour ces raisons que le Parlement européen propose de nouvelles garanties en vue d’uniformiser les règles de protection des lanceurs d’alerte au niveau européen.
Ces nouvelles mesures européennes permettraient aux lanceurs d’alerte de bénéficier notamment de mécanismes de signalement pour faciliter la révélation anonyme ou pas d’alertes auprès de la presse ou des ONG, d’aides financières et psychologiques, d’une protection contre les représailles et d’un organisme d’aide et de conseil juridique.
C’est une avancée majeure pour la liberté d’expression et la sauvegarde des intérêts de nos citoyens!

Enhanced cooperation: European Public Prosecutor's Office (A8-0290/2017 - Barbara Matera) FR  
 

La création du Parquet européen est une avancée majeure en matière de coopération judiciaire au sein de l'Union européenne. Il y a 40 ans, était née l’idée novatrice de créer un Parquet au niveau européen et nous voyons aujourd'hui la concrétisation de ce projet. Ce Parquet sera compétent pour mener, de sa propre initiative, des enquêtes et des investigations en toute indépendance : c'est une véritable victoire !
Le Parquet européen aura à charge d’enquêter, de poursuivre et de renvoyer en jugement, devant les juridictions nationales, les auteurs d’infractions portant atteinte aux intérêts financiers de l’UE et des cas les plus graves de fraudes à la TVA. Jusqu'ici, l'Union européenne n'avait aucun mandat pour mener de telles enquêtes, seules les autorités nationales étaient compétentes. Avec le Parquet, l’UE pourra enfin agir !
Toutefois, il est dommage que nous ne soyons pas allés plus loin, et que le Parquet ne soit à ce stade pas compétent s’agissant de la grande criminalité transfrontalière, des crimes transnationaux et des affaires transnationales de terrorisme. Si les criminels et les crimes n’ont pas de frontières, alors nos enquêtes et poursuites pénales ne doivent pas en avoir non plus. C’est une lacune qu’il vaudra veiller à combler dans le futur.

Written questions 
Members can submit a specific number of questions to the President of the European Council, the Council, the Commission and the Vice-President of the Commission/High Representative of the Union, for written answer. Rule 138, Annex III

Declarations 

Declaration of financial interests 

Declarations of participation by Members in events organised by third parties