Marielle de SARNEZ
  • Marielle
    de SARNEZ
  • Group of the Alliance of Liberals and Democrats for Europe
  • Vice-Chair
  • France Mouvement Démocrate
  • Born on 27 March 1951, Paris

Member

  • INTA Committee on International Trade
  • DACP Delegation to the ACP-EU Joint Parliamentary Assembly

Substitute

  • AFET Committee on Foreign Affairs
  • D-MX Delegation to the EU-Mexico Joint Parliamentary Committee
  • DCAS Delegation to the EU-Kazakhstan, EU-Kyrgyzstan and EU-Uzbekistan Parliamentary Cooperation Committees, and for relations with Tajikistan, Turkmenistan and Mongolia
  • DLAT Delegation to the Euro-Latin American Parliamentary Assembly

Most recent activities

OPINION on the proposal for a regulation of the European Parliament and of the Council on novel foods

INTA
17-11-2014 INTA_AD(2014)537403
  • RT @bayrou: Un des #Bonheur des #idéesPau c'est aussi d'échanger avec #FredVargas et #PhilippeLapousterle cc @desarnez http://t.co/4eSrNyHb
    21/11/2014 19:40 - twitter
  • La Philharmonie de Paris est un formidable projet au service de la musique classique. Mais à une condition :... http://t.co/uBIVcV1BHw
    18/11/2014 16:54 - twitter
  • La Philharmonie de Paris est un formidable projet au service de la musique classique. Mais à une condition : qu’il soit un projet ouvert. --------------------------------------------------------------------------------------------- Intervention de Marielle de Sarnez sur la Philharmonie, 18 novembre 2014 (seul le prononcé fait foi) Dans moins de deux mois, le 14 janvier, la Philharmonie sera enfin inaugurée, et Paris pourra ainsi rivaliser avec les grandes capitales mondiales de la musique symphonique, Londres, Berlin ou New-York. C’est une très belle nouvelle pour toutes celles et tous ceux qui aiment la musique classique et qui souhaitent que cette passion soit partagée par le plus grand nombre. Cette grande salle de concert, son installation à l’est de Paris, la variété de sa programmation, son projet pédagogique, tout plaide en faveur de cette ambition, portée par de grands artistes créateurs, de Pierre Boulez, à Jean Nouvel. Notre groupe soutient ce projet depuis le début, et votera le projet de délibération portant sur les dépenses de fonctionnement. Mais ce soutien à la Philharmonie ne nous empêche pas de porter un juste regard sur les disfonctionnements qui sont intervenus. Problèmes, « de pilotage, de délais, de coûts » comme l’a écrit le rapport d’information du Sénat, sur lesquels il est utile de revenir, pour comprendre ce qui n’a pas marché, en tirer les conséquences, dans le but d’éviter que cela se reproduise à l’avenir. Un coût global sous-estimé dès le départ, puis dans le cadre de l’appel d’offre lancé pour les travaux. Une indécision chronique des pouvoirs publics avec des hésitations, des crédits bloqués, des voltes faces, de la part de l’Etat comme des collectivités locales. Un chantier pas vraiment piloté. Un architecte mis de côté. Un montage financier surréaliste entre la Ville et l’Association Philharmonie en charge du fonctionnement et de la programmation. La liste est longue des disfonctionnements. A l’arrivée, ça donne une Philharmonie dont le coût a plus que triplé en douze ans, passant de 118 millions, à 380 millions. Tout cela aurait pu être évité si depuis le premier jour, l’Etat et la Ville avaient pris clairement leurs responsabilités, en assumant, décidant, et pilotant le projet. De surcroît, nous vivons dans une époque où l’argent public se fait, et va se faire, de plus en plus rare. Cette situation donne à tous ceux qui pensent, réalisent, et décident des grands projets d’architecture une responsabilité plus grande que par le passé, où l’on pouvait dépenser sans compter. Désormais, il faudra faire preuve de rigueur et de sobriété, dans la conception, et la réalisation des bâtiments architecturaux. Ce qui n’empêchera nullement l’expression du géni créatif. Les plus beaux bâtiments du monde sont rarement les plus coûteux. Malgré tous ces disfonctionnements qui étaient, je le répète, évitables, ce projet de la Philharmonie s’achève enfin. La France compte parmi les plus grands compositeurs du monde, de tous les siècles, et qui rivalisent de haute main avec ceux d’Allemagne, d’Italie, d’Autriche. Elle compte des chefs d’orchestre, des virtuoses, des interprètes d’une qualité exceptionnelle. Et pourtant, malgré cette grande richesse, la musique classique reste enfermée, réservée, élitiste. C’est avec cela qu’il faut rompre. C’est un enjeu culturel majeur pour notre ville. Il faut favoriser la pratique musicale dès le plus jeune âge, et permettre l’accès du plus grand nombre aux conservatoires. Mais si nous voulons vraiment que Paris devienne une des références mondiales de la musique classique, de toutes les musiques classiques, il faut, non pas tout concentrer à la Philharmonie, mais bien au contraire élargir l’offre du répertoire et le diffuser largement. Ce n’est pas une bonne idée d’interdire à la Salle Pleyel de programmer cette musique alors même que sa rénovation lui a conféré une acoustique exceptionnelle. Pleyel ne doit pas être pensée en concurrence avec la Philharmonie mais en complémentarité. Comme le souligne si justement le chef d’orchestre Laurent Petitgirard : « 2400 places c'est très grand, trop lorsque l'on veut proposer des programmes audacieux…Les 1700 places de Pleyel offrent une alternative qu'il est regrettable de supprimer. » Sur ce dossier, il serait bien que le bon sens l’emporte. La Philharmonie est un formidable projet au service de la musique classique. Mais à une condition : qu’il soit, et qu’il demeure un projet ouvert. Je vous remercie.
    18/11/2014 16:54 - facebook
  • La Philharmonie de Paris est un formidable projet au service de la musique classique. Mais à une condition :... http://t.co/4yPuDZDq2j
    18/11/2014 16:31 - twitter
  • RT @GroupeUDIMoDem: Le reportage de @daicaudouit sur la #TourTriangle. Avec @desarnez https://t.co/HkwvLC7gap
    18/11/2014 11:31 - twitter
  • Interrogée par @BFMTV sur le recrutement Jihad en Syrie, j'ai déclaré qu'on règlera le problème en Europe qu'en... http://t.co/mLcVlYoegN
    18/11/2014 11:00 - twitter

Accredited assistants

  • LEULIETTE Alexandra

Local assistants

  • SICART Isabelle

Contacts

Bruxelles

  • Parlement européen
    Bât. Altiero Spinelli
    09G102
    60, rue Wiertz / Wiertzstraat 60
    B-1047 Bruxelles/Brussel

Strasbourg

  • Parlement européen
    Bât. Winston Churchill
    M02075
    1, avenue du Président Robert Schuman
    CS 91024
    F-67070 Strasbourg Cedex

Postal address

  • Parlement européen
    Rue Wiertz
    Altiero Spinelli 09G102
    1047 Bruxelles

Europarl TV