Dario TAMBURRANO : 8ème législature 

Groupes politiques 

  • 01-07-2014 / 15-10-2014 : Groupe Europe de la liberté et de la démocratie directe - Membre
  • 16-10-2014 / 19-10-2014 : Non-inscrits
  • 20-10-2014 / 01-07-2019 : Groupe Europe de la liberté et de la démocratie directe - Membre

Partis nationaux 

  • 01-07-2014 / 01-07-2019 : Movimento 5 Stelle (Italie)

Membre 

  • 01-07-2014 / 18-01-2017 : Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie
  • 14-07-2014 / 01-07-2019 : Délégation à la commission de coopération parlementaire UE-Russie
  • 19-01-2017 / 01-07-2019 : Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie

Membre suppléant 

  • 01-07-2014 / 30-06-2016 : Commission de l'agriculture et du développement rural
  • 14-07-2014 / 01-07-2019 : Délégation à la commission parlementaire d'association UE-Ukraine
  • 14-07-2014 / 01-07-2019 : Délégation à l'Assemblée parlementaire Euronest
  • 01-07-2016 / 18-01-2017 : Commission du développement
  • 19-01-2017 / 01-07-2019 : Commission des transports et du tourisme

Activités parlementaires principales 

Contributions aux débats en séance plénière 
Discours prononcés en séance plénière et déclarations écrites relatives aux débats en séance plénière. Article 204 et article 171, paragraphe 11, du règlement intérieur.

Rapport(s) - en tant que rapporteur 
Un rapporteur est nommé par la commission parlementaire saisie au fond pour élaborer un rapport sur les propositions législatives, budgétaires ou autres. Les rapporteurs peuvent ce faisant consulter des experts et les parties prenantes. Ils sont également chargés de rédiger des amendements de compromis et d’engager des négociations avec les rapporteurs fictifs. Les rapports adoptés en commission sont ensuite examinés et mis aux voix en séance plénière. Article 55 du règlement intérieur.

Avis - en tant que rapporteur 
Les commissions peuvent élaborer un avis sur le rapport de la commission saisie au fond; cet avis porte sur les matières qui relèvent de leur champ de compétence. Les rapporteurs de ces avis sont également chargés de rédiger des amendements de compromis et d’engager des négociations avec les rapporteurs fictifs de l’avis. Articles 56 et 57 ainsi qu’annexe VI du règlement intérieur.

AVIS sur un agenda européen pour l’économie collaborative  
- ITRE_AD(2017)595661 -  
-
ITRE 

Avis - en tant que rapporteur fictif 
Les groupes politiques désignent un rapporteur fictif pour avis qui suivra l’évolution des travaux et négociera des compromis avec le rapporteur. Article 215 du règlement intérieur

AVIS sur les véhicules autonomes dans les transports européens  
- ITRE_AD(2018)623925 -  
-
ITRE 
AVIS sur la chaîne de blocs: une politique commerciale tournée vers l’avenir  
- ITRE_AD(2018)623833 -  
-
ITRE 
AVIS sur l’éducation à l’ère numérique: défis, possibilités et enseignements à tirer pour la définition des politiques de l’Union  
- ITRE_AD(2018)623921 -  
-
ITRE 

Proposition(s) de résolution 
Des propositions de résolution sont déposées sur des sujets d’actualité à la demande d’une commission, d’un groupe politique ou d’au moins 5 % des députés. Elles sont mises aux voix en séance plénière. Articles 132, 136, 139 et 144 du règlement intérieur.

Questions orales 
Les questions avec demande de réponse orale suivie d'un débat, adressées à la Commission européenne, au Conseil ou à la vice-présidente de la Commission/haute représentante de l’Union, peuvent être déposées par une commission, un groupe politique ou au moins 5 % des députés qui composent le Parlement. Article 136 du règlement intérieur.

Grandes interpellations 
Les grandes interpellations avec demande de réponse écrite et débat, adressées à la Commission européenne, au Conseil ou à la vice-présidente de la Commission/haute représentante de l’Union, peuvent être déposées par une commission, un groupe politique ou au moins 5 % des députés qui composent le Parlement. Article 139 et annexe III du règlement intérieur.

Autres activités parlementaires 

Explications de vote écrites 
Les députés peuvent expliquer par écrit leur vote en plénière. Article 194 du règlement intérieur.

Règles communes pour le marché intérieur de l'électricité (A8-0044/2018 - Jerzy Buzek) IT  
 

A livello emendativo e negoziale, le nostre priorità si sono concentrate sul riconoscimento dei diritti di partecipazione dei cittadini nel mercato elettrico e sui diritti contrattuali e la protezione consumatori. Abbiamo prestato particolare attenzione alla democratizzazione del sistema energetico, intervenendo in maniera coerente al fine di introdurre l'aspetto sociale, partecipativo e di solidarietà. Il coinvolgimento attivo di tutti i cittadini è la chiave di volta della transizione verso un'economia efficiente dal punto di vista energetico e basata al 100% sulle rinnovabili.
L'accordo sancisce il diritto dei cittadini di partecipare al sistema energetico tramite l'istituzione di due nuovi attori, i clienti attivi e le citizens energy communities , che garantiscono il diritto dei consumatori di partecipare, individualmente o collettivamente, in maniera non discriminatoria, al mercato elettrico tramite pratiche diverse. Su nostra richiesta, si riconosce anche il diritto delle comunità energetiche di condividere tra i propri membri l'elettricità prodotta dalle unità produttive della comunità anche facendo uso delle tecnologie ICT.
Il compromesso interistituzionale raggiunto migliora gli articoli relativi ai prosumers e, sebbene si registri qualche passo indietro rispetto alle posizioni iniziali del Parlamento sugli articoli legati ai diritti contrattuali, permane un livello di protezione abbastanza spiccato. Per questa ragione votiamo positivamente l'accordo.

Marché intérieur de l'électricité (A8-0042/2018 - Jerzy Buzek) IT  
 

Il regolamento stabilisce norme direttamente applicabili in tutti gli Stati membri al fine di rendere il mercato dell'energia elettrica più flessibile e meno distorto. I nostri temi prioritari durante i negoziati sono stati la priorità di dispacciamento e i meccanismi di capacità.
I meccanismi di capacità sono delle forme di supporto pubblico che remunerano gli impianti di generazione elettrica affinché siano disponibili a produrre energia in caso vi siano problemi di approvvigionamento dell'elettricità. Questi strumenti si sono trasformati nel tempo in sussidi ingiustificati alle fossili e per questo motivo la Commissione nella sua proposta stabilisce principi applicativi restrittivi a livello UE. Il Parlamento ha bloccato le intenzioni di continuare a sovvenzionare liberamente il carbone fino al 2035 e oltre. L'accordo riesce a garantire la fine dei sussidi per il carbone nell'UE a partire dalla metà del 2025.
Per quanto riguarda la priorità di dispacciamento, il Parlamento è riuscito a mantenerla per le piccole installazioni rinnovabili e per quelle dimostrative, anche se si riducono le soglie di riferimento.
L'accordo implica alcuni passi indietro rispetto alle posizioni iniziali del Parlamento (generalmente più ambiziose), ma limita fortemente i danni rispetto alle posizioni iniziali del Consiglio e per questo motivo abbiamo deciso di supportarlo.

Agence de l'Union européenne pour la coopération des régulateurs de l'énergie (A8-0040/2018 - Morten Helveg Petersen) IT  
 

Il regolamento proposto riformula la legislazione che istituisce l'agenzia, adattandola ai cambiamenti nei mercati dell'energia e affrontando la necessità di una cooperazione regionale rafforzata. Assegna all'ACER un ruolo più forte nello sviluppo dei codici di rete e nel coordinamento del processo decisionale regionale. Assegna inoltre una serie di nuovi compiti relativi ai centri operativi regionali da stabilire, la supervisione degli operatori del mercato elettrico designato e la valutazione dell'adeguatezza della generazione e della preparazione al rischio.
Il testo concordato allinea il regolamento ACER agli accordi provvisori sulle altre proposte relativi al mercato dell'energia, ampliando il ruolo dell'ACER nella regolamentazione dei mercati energetici dell'UE. Anche se il Parlamento non ha ottenuto tutto ciò che voleva, il quadro che regola l'ACER sarà migliore di quello esistente. Alcuni aspetti sono piuttosto deludenti, ad esempio, in relazione all'indipendenza del direttore dell'ACER. Ma, nel complesso, il Parlamento europeo è riuscito a resistere ai tentativi di alcuni Stati membri di indebolire l'ACER. Inoltre, grazie all'approccio molto unito del Parlamento, l'ACER acquisirà alcuni importanti poteri aggiuntivi, ad esempio, l'Agenzia sarà in grado di emettere una raccomandazione alle entità paneuropee e regionali sulla possibile violazione della normativa dell'UE. Per questi motivi abbiamo votato a favore.

Questions écrites 
Les députés peuvent poser un nombre défini de questions avec demande de réponse écrite au président du Conseil européen, au Conseil, à la Commission et à la vice-présidente de la Commission/haute représentante de l’Union. Article 138 et annexe III du règlement intérieur.

Questions à la BCE et concernant le MSU et le MRU 
Les députés peuvent poser des questions avec demande de réponse écrite à la BCE ainsi que des questions portant sur le mécanisme de surveillance unique et le mécanisme de résolution unique. Ces questions sont d’abord soumises au président de la commission compétente. Articles 140 et 141 ainsi qu’annexe III du règlement intérieur.

Réponses aux questions à la BCE et concernant le MSU et le MRU 
Réponse aux questions des députés à la BCE ainsi qu’aux questions portant sur le mécanisme de surveillance unique et le mécanisme de résolution unique. Articles 140 et 141 ainsi qu’annexe III du règlement intérieur.

Propositions individuelles de résolutions  
Tout député peut déposer une proposition de résolution portant sur un sujet qui entre dans le cadre des activités de l’Union européenne. Les propositions recevables sont transmises à la commission compétente, qui décide de la procédure à suivre. Article 143 du règlement intérieur

Déclarations écrites (jusqu’au 16 janvier 2017) 
***Cet instrument n’existe plus depuis le 16 janvier 2017**. Une déclaration écrite était une initiative portant sur un sujet entrant dans le domaine de compétence de l’Union. Elle pouvait être cosignée par plusieurs députés dans un délai de 3 mois.

Déclaration écrite sur le réexamen du projet de nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin  
- P8_DCL(2016)0111 - Caduque  
Marco VALLI , Daniela AIUTO , Tiziana BEGHIN , Eleonora EVI , Curzio MALTESE , Eleonora FORENZA , Barbara SPINELLI , Karima DELLI , Michèle RIVASI , Isabella ADINOLFI , Marco AFFRONTE , Laura AGEA , David BORRELLI , Fabio Massimo CASTALDO , Ignazio CORRAO , Rosa D'AMATO , Laura FERRARA , Giulia MOI , Piernicola PEDICINI , Dario TAMBURRANO , Marco ZANNI , Marco ZULLO  
Date d'ouverture : 24-10-2016
Échéance : 24-01-2017
Nombre de signataires : 43 - 25-01-2017
Déclaration écrite sur la nécessité de garder la Russie comme partenaire stratégique de l'Union  
- P8_DCL(2016)0064 - Caduque  
Mario BORGHEZIO , Mara BIZZOTTO , Matteo SALVINI , Lorenzo FONTANA , Dario TAMBURRANO , Stefano MAULLU , Dominique BILDE , Alessandra MUSSOLINI , Marie-Christine ARNAUTU , Aldo PATRICIELLO , Mireille D'ORNANO  
Date d'ouverture : 12-09-2016
Échéance : 12-12-2016
Nombre de signataires : 29 - 13-12-2016
Déclaration écrite sur la naturopathie  
- P8_DCL(2016)0036 - Caduque  
Piernicola PEDICINI , Fabio Massimo CASTALDO , Rosa D'AMATO , Eleonora EVI , Dario TAMBURRANO , Rolandas PAKSAS , Nedzhmi ALI , Zigmantas BALČYTIS , Hugues BAYET , Mara BIZZOTTO , Nicola CAPUTO , Laurenţiu REBEGA , Tibor SZANYI , Ivan JAKOVČIĆ , Doru-Claudian FRUNZULICĂ , Patricija ŠULIN , Eleftherios SYNADINOS , Takis HADJIGEORGIOU  
Date d'ouverture : 11-04-2016
Échéance : 11-07-2016
Nombre de signataires : 52 - 12-07-2016

Déclarations 

Déclaration d''intérêts financiers