Eleonora FORENZA : Curriculum vitae 

Version originale : IT 

Curriculum vitae (Informations publiées sous la seule responsabilité de la Députée)  
Mis à jour le: 21/05/2019 

Formation (titres et diplômes) 

  • 26/05/2016 : doctorat en histoire des femmes et des identités de genre à l’université «L’Orientale» de Naples (12e cycle – nouvelle série) obtenu le 26 mai 2016, avec soutenance de thèse «Le politique est personnel. Histoires de femmes et subjectivité féministe au sein du parti communiste italien (1970-1991)».
  • 28/04/2006 : doctorat en italianistique (18e cycle – secteur de la discipline scientifique L-FIL-LET/10) obtenu le 28 avril 2006 à l’université «Aldo Moro» de Bari, avec soutenance de thèse «Le fil d’une autobiographie: l’illuminisme clair-obscur du jeune critique et écrivain Debenedetti».
  • 28/06/2002 : maîtrise de lettres, note 110/110 cum laude, obtenue le 28 juin 2002 (année académique 2001-2002) à la faculté de lettres et de philosophie de l’université «Aldo Moro» de Bari, avec soutenance de thèse «La différence de genre dans la culture italienne: la problématique du savoir littéraire», orientation historico-sociale, moyenne obtenue 30/30.
  • 24/08/2008 : habilitation SSIS – orientation linguistique-littéraire dans les catégories de concours A043 et A050, obtenue le 24 juin 2008, note 80/80 (moyenne obtenue: 30/30);
  • 14/04/2010 : A051, obtenue le 14 avril 2010, note 80/80 (moyenne obtenue: 30/30).
  • 23/12/2003 : connaissances informatiques: PCIE. Connaissance de l’anglais: CAE (Cambridge Certificate in Advanced English), TOEFL, FCE, PET.
  • 2004 : lauréate du prix «Valentino Gerratana» en 2004, pour son essai «Philosophie des multitudes et philosophie de la praxis: réflexion sur la notion de sens commun dans les Cahiers de prison».
  • 2004 : lauréate du prix «Città di Melfi» 2004 – section Thèses de doctorat.

Carrière professionnelle 

  • 2013-2017 : chercheuse pour une durée déterminée (temps plein – art. 24 c.3-a L. 240/10) en histoire de la pensée politique, au sein de la faculté de philosophie, communication et spectacle de l'université Rome III».
  • 03/2013-03/2017 : responsable scientifique de l’unité de recherche au sein à l'université Rome III, dans le cadre du projet GramsciSource: une plateforme ouverte et innovante de soutien aux travaux des universitaires et à la pleine accessibilité des textes d’Antonio Gramsci (RBFR12MZ8R_003), projet lauréat de l’«appel d’offres Firb 2012 – projet Futuro in ricerca»; disciplines en lien avec l'activité de recherche de l’unité: SPS/02 histoire des doctrines politiques; L-FIL-LET/10 littérature italienne; secteurs ERC: SH6; SH4.
  • 16/03/2007-15/03/2010 : titulaire d’une bourse de recherche du 16.3.2007 au 15.3.2010 (deux années + une année renouvelée) au sein du département d’italianistique de l’université «Aldo Moro» de Bari, pour le projet «Entre critique militante et interventionisme éditorial: l’illuminisme de Debenedetti, des revues gobettiennes à la direction de Il Saggiatore».
  • 2017-... : membre du conseil d'administration de l’International Gramsci society (IGS).
  • 2010-... : membre du conseil d'administration de l’International Gramsci Society Italia (IGS Italia).
  • 05/2013-... : membre de Historical Materialism – Rome.
  • 2002-2009 : collaboration à l’activité d’enseignement de la chaire de littérature italienne A-K à la faculté de lettres et de philosophie de l’université «Aldo Moro» de Bari.
  • 2006 : collaboration aux travaux menés dans le cadre du cours de littérature italienne A-K (2006).
  • 2004 : collaboration à l’activité d’enseignement du laboratoire de langue italienne pour le master de lettres – curriculum édition et journalisme.
  • 2006 : collaboration à l’activité d’enseignement du laboratoire de langue italienne pour le master en histoire et sciences sociales (2003).

Carrière politique 

Fonction dans un parti politique ou syndicat national  
  • 1996-... : inscrite à Rifondazione comunista depuis 1996 et, depuis, engagée en permanence dans les mouvements comme militante féministe et communiste: de «movimento dei movimenti» de Gênes aux forums sociaux; de l’occupation des toits de La Sapienza contre la réforme Gelmini de l’université aux places occupées par le mouvement des femmes; de la collecte de signatures en faveur du revenu minimum à la défense de la Constitution; et autres.
Fonctions dans des institutions de l'UE  
  • 2014-... : En tant que parlementaire européenne au sein du groupe GUE/NGL, a poursuivi son engagement en tant que militante et s’est employée à faire entendre la voix des mouvements et à unir les combats menés en Europe et en Italie: contre la précarité, pour un revenu minimum européen, pour l’autodétermination des femmes, dans les mouvements NO TAP e NO TAF, contre la répression et pour les droits des personnes détenues. La solidarité internationale l'a menée en Palestine, à Francfort contre la BCE, dans le Donbass, à Hambourg contre le G20, à Ankara pour soutenir des prisonniers politiques kurdes. Au sein du Parlement européen, en tant que membre de la commission du commerce international, s’est employée essentiellement à lutter contre les traités de libre échange entre l’Union européenne, les États-Unis et le Canada, notamment le PTCI et le CETA, et a été rapporteure pour le rapport sur les droits de l’homme et le commerce international. Se fait la porte-parole de la nouvelle question méridionale qui concerne le sud de l’Europe dans son ensemble, en luttant contre le pacte budgétaire et les traités néolibéraux qui retirent le pouvoir au peuple d’Europe.

Contact 

  • Bruxelles 

    Parlement européen
    Bât. Willy Brandt
    07M009
    60, rue Wiertz / Wiertzstraat 60
    B-1047 Bruxelles/Brussel
     
  • Strasbourg 

    Parlement européen
    Bât. Louise Weiss
    T05028
    1, avenue du Président Robert Schuman
    CS 91024
    F-67070 Strasbourg Cedex
     
  • Adresse postale 

    European Parliament
    Rue Wiertz
    Willy Brandt 03M097
    1047 Brussels
     
    Contact data: