Marine LE PEN : 8ème législature 

Groupes politiques 

  • 01-07-2014 / 14-06-2015 : Non-inscrits
  • 15-06-2015 / 15-06-2015 : Groupe Europe des Nations et des Libertés - Membre
  • 16-06-2015 / 18-06-2017 : Groupe Europe des Nations et des Libertés - Coprésidente

Partis nationaux 

  • 01-07-2014 / 18-06-2017 : Front national (France)

Membre 

  • 01-07-2014 / 18-01-2017 : Commission du commerce international
  • 14-07-2014 / 18-06-2017 : Délégation pour les relations avec le Mercosur
  • 14-07-2014 / 18-06-2017 : Délégation à l'Assemblée parlementaire euro-latino-américaine
  • 16-06-2015 / 18-06-2017 : Conférence des présidents
  • 19-01-2017 / 18-06-2017 : Commission du commerce international

Membre suppléante 

  • 01-07-2014 / 14-06-2015 : Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures
  • 10-09-2014 / 14-06-2015 : Délégation pour les relations avec les États-Unis
  • 25-06-2015 / 18-01-2017 : Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures
  • 27-07-2015 / 18-06-2017 : Délégation pour les relations avec les États-Unis
  • 19-01-2017 / 18-06-2017 : Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures

Activités parlementaires principales 

Contributions aux débats en séance plénière 
Discours prononcés en séance plénière et déclarations écrites relatives aux débats en séance plénière. Article 194 et article 162, paragraphe 11, du règlement intérieur.

Proposition(s) de résolution 
Des propositions de résolution sont déposées sur des sujets d’actualité à la demande d’une commission, d’un groupe politique ou d’au moins 5 % des députés. Elles sont mises aux voix en séance plénière. Articles 123, 128, 130 ter et 135 du règlement intérieur.

Questions orales 
Les questions avec demande de réponse orale suivie d'un débat, adressées à la Commission européenne, au Conseil ou à la vice-présidente de la Commission/haute représentante de l’Union, peuvent être déposées par une commission, un groupe politique ou au moins 5 % des députés qui composent le Parlement. Article 128 du règlement intérieur.

Autres activités parlementaires 

Explications de vote écrites 
Les députés peuvent expliquer par écrit leur vote en plénière. Article 183 du règlement intérieur.

Mobilisation du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation à la suite d’une demande de la Finlande – EGF/2016/008 FI/Nokia Network Systems (A8-0196/2017 - Petri Sarvamaa)  
 

J’ai voté pour le rapport sur la mobilisation du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation à la suite d’une demande de la Finlande. Une contribution de ce Fonds de 2,65 millions d’euros est demandée pour permettre la réintegration sur le marché du travail de 821 travailleurs licenciés par Nokia en Finlande dans la région d’Helsinki. Il s’agit de licenciements intervenus dans le secteur de l’industrie informatique et de la télécommunication. Il est invoqué un changement structurel majeur dans le commerce international dû à la mondialisation. Cependant, cette justification est plus que sommaire. Premièrement elle exonère totalement la responsabilité de l’UE qui promeut pourtant un commerce international sans barrières ni contraintes. Deuxièmement, elle fait fi de l’affaiblissement de la compétitivité externe de la Finlande dû à la mise en place de la monnaie unique. Comme d’habitude, ce FEM vise à timidement maquiller les conséquences des politiques commerciales et monétaires de l’UE et à déresponsabiliser les grandes entreprises sans exiger de contrepartie. Cependant, cette aide est utile à la réintégration de travailleurs n’ayant pas à subir les lubies libre-échangistes de la Commission européenne.

Rapport annuel 2014 sur la subsidiarité et la proportionnalité (A8-0114/2017 - Sajjad Karim)  
 

Je me suis abstenue sur le rapport annuel 2014 sur la subsidiarité et la proportionnalité. Le Parlement européen appelle à une meilleure application du principe de subsidiarité sans que la façon dont il est traité par la Commission européenne ne change. A l’instar du fameux concept du déficit démocratique, ce principe de l’Union est un cache-misère permettant de faire croire à un renforcement démocratique du système juridique et politique de l’Union alors qu’il n’en est rien.

FinTech: l'influence de la technologie sur l'avenir du secteur financier (A8-0176/2017 - Cora van Nieuwenhuizen)  
 

J’ai voté contre le rapport sur l'influence de la technologie sur l'avenir du secteur financier. On entend par Fintech les entreprises qui révolutionnent les métiers traditionnels de la finance, de la banque, du courtage, de l’assurance en apportant une offre nouvelle le plus souvent basée sur la désintermédiation ou sur une innovation technologique et qui remet en cause les modèles économiques classiques des acteurs en place. La logique du rapport est d’améliorer l’offre pour les consommateurs, d’approfondir le marché unique des produits financiers. On note une pertinente mention des risques pour les investisseurs des nouveaux produits et services, le secteur financier étant traditionnellement un domaine où les particuliers sont vulnérables.
Comme souvent avec l’UE, les objectifs sont en théorie louables, et personne ne saurait s’opposer, par exemple, à la lutte contre la cybercriminalité ou à l’interopérabilité accrue des systèmes financiers. En revanche, confier à la Commission européenne la responsabilité d’une telle politique est inacceptable.

Questions écrites 
Les députés peuvent poser un nombre défini de questions avec demande de réponse écrite au président du Conseil européen, au Conseil, à la Commission et à la vice-présidente de la Commission/haute représentante de l’Union. Article 130 et annexe II du règlement intérieur.

Questions à la BCE et concernant le MSU et le MRU 
Les députés peuvent poser des questions avec demande de réponse écrite à la BCE ainsi que des questions portant sur le mécanisme de surveillance unique et le mécanisme de résolution unique. Ces questions sont d’abord soumises au président de la commission compétente. Articles 131 et 131 bis ainsi qu’annexe II du règlement intérieur.

Réponses aux questions à la BCE et concernant le MSU et le MRU 
Réponse aux questions des députés à la BCE ainsi qu’aux questions portant sur le mécanisme de surveillance unique et le mécanisme de résolution unique. Articles 131 et 131 bis ainsi qu’annexe II du règlement intérieur.

Propositions individuelles de résolutions  
Tout député peut déposer une proposition de résolution portant sur un sujet qui entre dans le cadre des activités de l’Union européenne. Les propositions recevables sont transmises à la commission compétente, qui décide de la procédure à suivre. Article 133 du règlement intérieur

Déclarations 

Déclaration d''intérêts financiers