Philippe LAMBERTS
  • Philippe
    LAMBERTS
  • Groupe des Verts/Alliance libre européenne
  • Coprésident
  • Belgique Ecologistes Confédérés pour l'Organisation de Luttes Originales
  • Date de naissance : 14 mars 1963, Bruxelles

Membre

  • BCPR Conférence des présidents
  • ECON Commission des affaires économiques et monétaires

Membre suppléant

  • D-CN Délégation pour les relations avec la République populaire de Chine

Dernières activités

Préparation de la réunion du Conseil européen des 19 et 20 octobre 2017 (débat)

04-10-2017 P8_CRE-PROV(2017)10-04(7)

État d'avancement des négociations avec le Royaume-Uni (débat)

03-10-2017 P8_CRE-PROV(2017)10-03(3)

Ordre des travaux

02-10-2017 P8_CRE-PROV(2017)10-02(13)
  • Semaine chargée à Strasbourg! Comme à chaque début de semaine plénière du Parlement européen à Strasbourg, je vous présente de manière non exhaustive certains des sujets sur lesquels mes collègues eurodéputés et moi-même devrons nous prononcer cette semaine. Mardi nous voterons un rapport sur le revenu minimum comme instrument de lutte contre la pauvreté. 118 millions de personnes dans l'UE - 23,4% de la population totale - sont exposées à la pauvreté et à l'exclusion sociale. En Belgique en 2015 on estimait que 21,2% de la population belge serait à "risque de pauvreté ou d'exclusion sociale". Il est urgent que tous les États membres mettent en place des systèmes de revenu minimum adéquats (la Grèce et l’Italie n’en disposent pas), ou les améliorent pour les relever au-dessus du seuil de pauvreté lorsque leurs niveaux ne suffisent pas à sortir les gens de la pauvreté. Le groupe des Verts/ALE soutiendra ce rapport. Nous allons également débattre et voter le rapport sur la protection des lanceurs d'alerte en Europe. Ce rapport plutôt ambitieux, invite la Commission à prendre des mesures concrètes en vue d'une protection juridique efficace des lanceurs d'alerte au niveau de l'UE. Nous espérons que la Commission répondra sous peu à cet appel du Parlement - qui n’est pas le premier - et formulera une proposition législative début 2018, car les lanceurs d’alerte sont chaque jour plus utiles pour révéler les failles du système et les corriger (comme ce fut le cas dans le domaine de la fraude fiscale, le blanchiment d’argent et la corruption dans le cadre des LuxLeaks et PanamaPapers), mais surtout car ils sont de plus en plus menacés. La mort de Daphne Caruana Calizia en est un rappel cruel. Un débat sur la protection des journalistes et la défense de la liberté des médias à Malte aura également lieu mardi. Une minute de silence en présence de la famille de la journaliste aura lieu. Je vous invite à lire mon post de vendredi sur plus de détails sur le travail de Mme Caruana Calizia http://bit.ly/2hYOqnH. Autre sujet brûlant, les députés voteront mardi sur une objection à la proposition de la Commission de prolonger de dix ans la licence pour le glyphosate dans l'UE. Cette objection, déjà soutenue par la Commission de l'environnement doit maintenant être votée en plénière par l'ensemble des députés. Elle prévoit que l'autorisation du glyphosate ne devrait pas être renouvelée à la fin de l'année et que produit phare de Monsanto devrait ne plus être du tout utilisé d'ici à trois ans. Ce vote non contraignant interviendra la veille du vote mercredi par le comité permanent des végétaux, des animaux, des denrées alimentaires et des aliments pour animaux, regroupant les États membres sur le même sujet. Il est fort probable qu'ils n'arrivent pas à un accord (requérant une majorité qualifiée) et que dès lors la décision finale revienne à la Commission. Plus d'infos sur cette page mercredi. Sans surprise, les écologistes que nous sommes soutiendront l'interdiction du glyphosate. Mercredi nous discuterons de la création d'une base de données (EES) pour enregistrer les données relatives aux entrées et aux sorties des ressortissants de pays tiers qui franchissent les frontières extérieures de l'Union européenne. Nous pensons que cette proposition n'est ni nécessaire ni équilibrée. Elle stigmatise les ressortissants de pays tiers, comme des menaces potentielles, sans qu'il ne soit nécessaire de démontrer de soupçons quelconques. Elle prévoit aussi des périodes de conservation des données inutilement longues. Les fonds requis devraient plutôt être consacrés au financement d'équipes d'enquête de communes et à la coopération transfrontalière. Le groupe des Verts/ALE s'opposera frontalement à cette proposition. Sera également voté un rapport mercredi sur la protection des travailleurs contre les risques liés à l'exposition à des agents cancérigènes ou mutagènes. Le cancer est la deuxième cause de décès en Europe et la principale cause de mortalité liée au travail : 100.000 travailleurs en meurent chaque année. Les coûts annuels pour les États membres sont estimés à 334 milliards d’euros. La directive proposée par la Commission marque une étape essentielle dans la réduction de l'exposition des travailleurs aux substances nocives. Le rapport estime que, le principe directeur pour fixer des valeurs limites contraignantes en matière d’exposition professionnelle, est de suivre les meilleures pratiques, à la fois dans les États membres et à l’échelon mondial, et d’agir en fonction du principe de précaution. La directive étend notamment la surveillance médicale au-delà de la durée d’exposition, puisque la science démontre que de nombreuses maladies se développent plusieurs années après l’exposition. Le groupe des Verts/ALE soutiendra ce rapport. Nous débattrons également mercredi d'une nouvelle législation visant à ressusciter le marché de la titrisation, une des principales cause de la dernière crise financière qui a placé l'UE dans une récession dont elle peine encore à sortir. C'est un exemple de plus de l'amnésie politique et d'un retour en arrière réglementaire. Cette législation bénéficiera à coup sûr aux banques et autres compagnies financières mais ne bénéficiera en aucun cas à l'économie réelle et aux citoyens, alors qu'elle facilitera la propagation incontrôlée de risques mal compris dans tout le système financier. Nous nous y opposerons fermement. Les présidents de groupe se rencontreront jeudi pour désigner le ou la lauréat.e du prix Sakharov pour la liberté de conscience. Les candidats présélectionnés sont: l'opposition démocratique au Venezuela, le journaliste érythréen Davit Isaak et Aura Lolita Chávez Ixcaquic. Lolita dont je vous faisais le portrait ici, est une défenseure de l'environnement et des droits humain et a été nominée par notre groupe. Mis à part ces sujets dont je tâcherai de vous faire le suivi au cours de la semaine, nous aurons également à nous prononcer une nouvelle fois sur l'autorisation d'organismes génétiquement modifiés. Nous débattrons également des échanges commerciaux avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Je prendrai la parole mardi matin et reviendrai sur les Conclusions du Conseil qui a eu lieu la semaine passée à Bruxelles. Voilà un tour d'horizon non-exhaustif des dossiers sur lesquels je travaillerai avec mon équipe cette semaine. N'hésitez pas à nous poser des questions sur l'un ou l'autre des sujets, et à partager ce post!
    23/10/2017 16:07 - facebook
  • Ce jeudi aura lieu à l'ULB à Bruxelles, une conférence débat sur la pollution de l'air. 🌫️🌑 En dépit de certaines améliorations observées au cours des dernières décennies, la pollution de l’air reste un problème majeur de santé publique. Les polluants atmosphériques les plus nocifs sont responsables de plus de 10 000 décès prématurés par an en Belgique, sans compter la baisse de bien-être due aux maladies liées à la pollution de l’air. Cette conférence passera en revue les éléments principaux concernant les causes et les effets de ce problème, et en particulier sur le cas de Bruxelles, nous chercherons à envisager des solutions et des perspectives. Je ne peux que vous inviter à vous rendre à cette soirée sur ce sujet brûlant et crucial pour notre santé et notre environnement. Tous les détails: https://www.facebook.com/events/1476447982447855/?acontext={%22action_history%22%3A[{%22mechanism%22%3A%22bookmarks%22%2C%22surface%22%3A%22bookmarks_menu%22%2C%22extra_data%22%3A%22[]%22}%2C{%22surface%22%3A%22dashboard%22%2C%22mechanism%22%3A%22calendar_tab_event%22%2C%22extra_data%22%3A%22[]%22}]%2C%22ref%22%3A46%2C%22source%22%3A2}
    22/10/2017 09:00 - facebook
  • Si vous ne savez pas encore quoi faire de votre soirée, je ne peux que vous inciter à vous rendre à cette rencontre avec le Musée du capitalisme de Berlin organisé par le Musée du Capitalisme de Bruxelles et le Réseau ADES, l'occasion de les rencontrer autour d'un verre, de partager leur expérience berlinoise du capitalisme, mais aussi d'avoir un échange sur la situation politique en Allemagne aujourd'hui. Tous les détails dans ce lien: https://www.facebook.com/events/890120347809101/?acontext={%22source%22%3A5%2C%22page_id_source%22%3A295976760506896%2C%22action_history%22%3A[{%22surface%22%3A%22page%22%2C%22mechanism%22%3A%22main_list%22%2C%22extra_data%22%3A%22{\%22page_id\%22%3A295976760506896%2C\%22tour_id\%22%3Anull}%22}]%2C%22has_source%22%3Atrue}
    20/10/2017 18:00 - facebook
  • Difficile de trouver les mots justes pour décrire la semaine qui vient de s’écouler. D’un côté, elle fut marquée par un terrible évènement : l’assassinat de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia, qui s’était distinguée à maintes reprises en révélant dans son pays plusieurs affaires de corruption. Elle avait notamment travaillé sur les liens entre les personnes au pouvoir à Malte et le scandale d'évasion fiscale des Panama Papers. Ce crime crapuleux nous rappelle combien la presse demeure un quatrième pouvoir indispensable au bon fonctionnement de nos démocraties de plus en plus fragilisées. De l’autre, et c'est suffisamment rare pour être souligné, plusieurs victoires législatives importantes ont été engrangées cette semaine au Parlement. Ce fut le cas en début de semaine avec la révision de la directive sur le détachement des travailleurs, qui consacre désormais le principe « à travail égal, salaire égal » (voir mon post du 17 octobre http://bit.ly/salaireégaltravailégal). De même, comme je vous l’indiquais ce jeudi, le Parlement s’est distingué en matière de politique d’asile européenne, en se prononçant en faveur d’une meilleure répartition des efforts entre les États-Membres. Le même jour, une majorité d’eurodéputés - réunis au sein de la Commission Environnement et Santé publique du Parlement - a voté pour une sortie du glyphosate dans un délai de 3 ans maximum. Et ce, contrairement à la proposition de la Commission européenne de renouveler l’autorisation du glyphosate pour une durée de 10 ans. Enfin, après un an et demi de travaux acharnés, la Commission d’enquête « Panama Papers » du Parlement a adopté cette semaine son rapport. Ce dernier a permis de mettre en lumière des infractions incontestables aux Traités et à la législation européenne sur le blanchiment des capitaux et la coopération fiscale. Il comporte également de nombreuses recommandations cruciales pour faire avancer la justice fiscale et la transparence en Europe, telles que l’obligation pour les entités créant des sociétés dans des paradis fiscaux de justifier auprès des autorités compétentes les raisons d’une telle décision. Mais surtout, il prie la Commission européenne d’adopter au plus vite une proposition législative pour une protection européenne des lanceurs d’alerte. L’assassinat de Daphne Caruana Galizia nous rappelle en effet tristement qu’il est urgent d’agir pour protéger ces défenseur.es de l’intérêt public. Je veux rendre un profond hommage à cette femme dont le travail et les sacrifices auront largement contribué au travail de cette Commission d'enquête, au combat pour plus de transparence et de démocratie. (ci-dessous la photo de la minute de silence des députés en ouverture du vote sur le rapport de la Commission d'enquête mercredi soir)
    20/10/2017 13:37 - facebook

Contacts

Bruxelles

  • Parlement européen
    Bât. Altiero Spinelli
    05F253
    60, rue Wiertz / Wiertzstraat 60
    B-1047 Bruxelles/Brussel

Strasbourg

  • Parlement européen
    Bât. Louise Weiss
    T05091
    1, avenue du Président Robert Schuman
    CS 91024
    F-67070 Strasbourg Cedex

Adresse postale

  • Parlement européen
    Rue Wiertz
    Altiero Spinelli 05F253
    1047 Bruxelles