Philippe LAMBERTS
  • Philippe
    LAMBERTS
  • Groupe des Verts/Alliance libre européenne
  • Coprésident
  • Belgique Ecologistes Confédérés pour l'Organisation de Luttes Originales
  • Date de naissance : 14 mars 1963, Bruxelles

Membre

  • BCPR Conférence des présidents
  • ECON Commission des affaires économiques et monétaires

Membre suppléant

  • D-CN Délégation pour les relations avec la République populaire de Chine

Dernières activités

Débat avec le président de la République française, Emmanuel Macron, sur l'avenir de l'Europe (débat)

17-04-2018 P8_CRE-PROV(2018)04-17(4)

Débat avec António Costa, premier ministre du Portugal, sur l'avenir de l'Europe (débat)

14-03-2018 P8_CRE-PROV(2018)03-14(6)

Lignes directrices sur le cadre des futures relations Union européenne-Royaume-Uni (débat)

13-03-2018 P8_CRE-PROV(2018)03-13(3)
  • Vu les très nombreuses réactions et questions à la suite de mon discours d'hier adressé à Emmanuel Macron et à sa réaction ensuite, je vous propose de me retrouver ce vendredi 20 avril à 12h30 pour un facebook live pour en discuter. N'hésitez pas à nous soumettre vos questions en commentaire à ce post. Merci pour votre soutien et votre engagement :)
    18/04/2018 13:42 - facebook
  • J'interpellais Emmanuel Macron ce matin au Parlement européen. Si ses ambitions pour l'Union européenne rejoignent en de nombreux points nos combats de longue date, nous attendons de lui qu'il joigne les actes à la parole. Et les actes de M. Macron en France racontent une toute autre histoire, qui met à mal la devise française : liberté, égalité, fraternité. Où est la LIBERTE, lorsque vos citoyens peuvent être surveillés, assignés à résidence ou perquisitionnés, sur de simples soupçons de la police ? Où est l’ÉGALITÉ, quand toujours plus de précarité aux travailleurs alors qu’en même temps, vous faites des cadeaux fiscaux aux plus riches ? Où est la FRATERNITÉ quand votre police lacère tentes et sacs de couchage de migrants ? Rappelez-vous : il y a quelques mois, M. Macron parlait des « gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien ». Je lui ai rappelé fortement que pour nous, le projet européen consiste justement à ce que plus jamais, nulle part sur notre continent, aucune femme, aucun homme ne puisse être considéré comme « rien », ni se penser comme « rien ». Vous pouvez retrouver l'intégralité de mon discours ci-dessous. Partagez, commentez, likez :)
    17/04/2018 12:55 - facebook
  • Emmanuel Macron, scandale des données Facebook et lutte contre le blanchiment au menu de Strasbourg Voici déjà que débute la quatrième semaine plénière de 2018. Ci-dessous une sélection non exhaustive des nombreux débats qui nous attendent ; je reviendrai plus en détail sur certains d'entre eux dans les prochains jours. Le moment médiatisé de la semaine sera sans nul doute le débat sur le futur de l'Europe. Ce rendez-vous récurrent des plénières accueillera cette fois un homme qui fut élu voici un an sur un programme résolument pro-européen : j'ai nommé bien sûr Emmanuel Macron. Je me réjouis que le siège français en Europe soit à nouveau pleinement occupé politiquement, et l'ambition que le président français dessine pour l'Union européenne se rapproche en de nombreux points des luttes que les écologistes mènent de longue date. Souscrivons-nous pour autant sans réserve au programme européen de M. Macron ? Ce serait bien mal nous connaître ! C'est au mur que l'on reconnaît le maçon, et ses actions en France racontent une histoire autrement moins séduisante... J'aurai l'occasion de l'interpeller demain matin au nom des Verts/ALE sur les libertés publiques, la migration, l'environnement ou encore la fiscalité. N'hésitez pas à suivre le débat en direct à partir de 10h http://www.europarl.europa.eu/plenary/fr/home.html Ce lundi soir, nous examinerons un rapport qui souligne le manque d'égalité homme/femme qui subsiste dans le secteur des médias au sein de l'Union européenne. Ce rapport dénonce notamment le déséquilibre dans les postes décisionnels, dont 30 à 40% seulement reviennent à des femmes, bien que la majorité des diplômé.es dans le secteur des médias soient des femmes. Ceci a une incidence sur la production et l'orientation du contenu mais également sur l'écart salarial entre les hommes et les femmes. Les femmes sont également soumises à une plus grande pression relative à leur apparence dans le milieu télévisuel. De plus, les thèmes politiques ou économiques importants leur sont rarement confiés. Un chapitre s'attache à la problématique spécifique des femmes dans les médias en lien avec l'industrie de la publicité où se manifeste une attitude stéréotypée, voire sexiste. Nous déposerons des amendements pour renforcer encore ce rapport, et nous lui apporterons notre soutien. Nous nous pencherons également sur la révision de la directive sur la lutte contre le blanchiment de capitaux. Ce texte législatif crucial inclut de nombreuses priorités avancées par les Verts et améliore substantiellement la proposition de départ de la Commission. Par exemple, la création de registres permettant d'identifier les personnes qui se cachent derrière les structures opaques des entreprises et des trusts permettra de mieux identifier et prévenir les comportements criminels tels que le blanchiment, le financement du terrorisme ou l'évasion fiscale. Les citoyens de l'UE en retireront des bénéfices tangibles, car les États membres perdent chaque année des milliards en blanchiment d'argent, avec des conséquences douloureuses pour les dépenses publiques. Nous voterons pour ce rapport. Nous reviendrons également sur le scandale Facebook/Cambridge Analytica. Un professeur de l'université de Cambridge a réussi à accéder aux données Facebook de dizaines de millions d'utilisateurs, via une application appelée ThisIsYourDigitalLife et sous couvert de recherche universitaire, alors qu'il revendait en réalité les données à un cabinet londonien spécialisé Cambridge Analytica. Ces données permettent de dresser un profil psychologique des utilisateurs à l'aide de leur comportement sur Facebook. Outre les données de ces utilisateurs pensant participer à une étude universitaire, l'application utilisée collectait aussi les données de leurs amis, à leur insu. Au total, environ 50 millions de profils ont ainsi été récupérés illégalement. C'est un ancien salarié de Cambridge Analytica, Christopher Wylie, qui a lancé l'alerte et révélé toute l'affaire. La question principale du débat actuel est de savoir si Facebook était ou pas au courant des activités menées par Cambridge Analytica. Nous avons appelé les hauts responsables de Facebook à venir s'expliquer devant le Parlement européen. Jeudi matin, nous discuterons à nouveau de la protection des journalistes d'investigation en Europe, en lien avec le double meurtre du journaliste slovaque Ján Kuciak et de sa compagne Martina Kušnírová. Ces assassinats ont suscité une réaction très forte et une crise politique fondamentale en Slovaquie, faisant descendre dans la rue un nombre de citoyens inédit depuis la révolution de velours de 1989. Le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur ont fini par démissionner. Les Verts ont insisté pour que le rapport soit élargi à la question de la lutte contre la corruption ou à la fraude aux fonds européens. La résolution appelle l’ensemble des autorités compétentes à coopérer (et notamment l’OLAF sur les fonds européens), demande à la Commission d’adopter une directive sur les lanceurs d’alerte, de financer un instrument permettant de de soutenir le journalisme d’investigation et de publier à nouveau son rapport annuel sur la corruption dans les États membres. Enfin, la résolution s’inquiète de la politisation croissante des nominations des juges qui empêchent les enquêtes d’aboutir lorsqu’elles visent le personnel politique. Nous voterons en faveur de ce rapport. Questions et réactions bienvenues !
    16/04/2018 18:01 - facebook

Contacts

Bruxelles

  • Parlement européen
    Bât. Altiero Spinelli
    05F253
    60, rue Wiertz / Wiertzstraat 60
    B-1047 Bruxelles/Brussel

Strasbourg

  • Parlement européen
    Bât. Louise Weiss
    T05091
    1, avenue du Président Robert Schuman
    CS 91024
    F-67070 Strasbourg Cedex

Adresse postale

  • Parlement européen
    Rue Wiertz
    Altiero Spinelli 05F253
    1047 Bruxelles