José BOVÉ
  • José
    BOVÉ
  • Groupe des Verts/Alliance libre européenne
  • Membre
  • France Europe Écologie
  • Date de naissance : 11 juin 1953, Talence

Membre

  • AGRI Commission de l'agriculture et du développement rural
  • D-US Délégation pour les relations avec les États-Unis

Membre suppléant

  • INTA Commission du commerce international
  • CONT Commission du contrôle budgétaire
  • DAND Délégation pour les relations avec les pays de la Communauté andine

Dernières activités

PROJET D’AVIS sur les conditions de travail et l’emploi précaire

AGRI
28-02-2017 AGRI_AD(2017)592286

Règles de droit civil sur la robotique (débat)

15-02-2017 P8_CRE-PROV(2017)02-15(14)

Le code minier français ne respecte pas le cadre réglementaire européen.

14-02-2017 E-001010/2017
  • RT @euroecolos: #StopGlyphosate: comme @josebove et @MicheleRivasi signez pour interdire cette substance dangereuse et inutile https://t.co
    23/03/2017 09:18 - twitter
  • Monsanto, dès les années 1990, s’est évertuée à cacher la toxicité de son produit phare, le Round-Up : les révélations des Monsanto Papers, publiées notamment dans le Monde et le New York Times sont édifiantes : . Aujourd’hui, Monsanto doit être éjectée de toutes les commissions qui peuvent traiter d’agriculture, d’alimentation ou de santé. L’Agence européenne de Sécurité Alimentaire (EFSA), ne doit pas utiliser des données de Monsanto sans les faire vérifier par des scientifiques totalement indépendants de cette entreprise et en lui faisant bien entendu payer les factures. Toutes les autorisations de vente en Europe accordées à Monsanto, que ce soit pour des pesticides des OGM doivent être suspendues. En effet, toutes les validations des OGM en Europe reposent sur une base de données qui est gracieusement mise à la disposition des autorités publiques par…. Monsanto ! Cette disposition ne sera pas une exception. Depuis les années 1990, les Nations-Unies ont exclu les multinationales du secteur du tabac de toutes les instances internationales discutant des politiques de santé publique. Philip Morris, Marlboro, British American Tobacco ont pour ainsi dire bannies : Les entreprises du tabac utilisent le mensonge, la dissimilation et n’hésitent pas à s’appuyer sur les bandits et la mafia pour défendre ses objectifs et ses profits. Une société comme Monsanto est nocive pour les paysans, les travailleurs, les consommateurs, l’environnement et … les élus qui se laissent trop facilement convaincre par les arguments truqués de cette firme. Monsanto est également dangereuse pour les autres entreprises, qui utilisent ses brevets ou ses licences. Monsanto est synonyme de mensonges et de manipulations. La grande majorité des scientifiques doit ouvrir les yeux et arrêter de cautionner cette firme, ou de considérer que les études toxicologiques qu’elle réalise sont fiables. Ils doivent à partir de maintenant partir du principe, non pas de précaution, mais de réalité, que toutes les allégations de Monsanto sont fausses, truquées et dangereuses. La Commission européenne doit mener une enquête pour comprendre comment l’agence européenne de validation des produits chimiques (ECHA) a pu donner un avis favorable au glyphosate (Roundup de Monsanto) pas plus tard que la semaine dernière en faisant fi des avertissement de l’Organisation Mondiale de la Santé. Comme elle l’a fait pour Apple qui ne payait pas ses taxes, la Commission européenne doit poursuivre en justice l’entreprise Monsanto afin d’obtenir des compensations financières permettant d’indemniser les victimes du Roundup et réparer les dégâts causés sur l’environnement.
    21/03/2017 16:57 - facebook
  • RT @euroecolos: Plus qu'une semaine pr dire à @SLeFoll & ses collègues européens de mettre 1 terme aux #OGM en #Europe! Cliquez ici…
    20/03/2017 11:22 - twitter

Contacts

Bruxelles

  • Parlement européen
    Bât. Altiero Spinelli
    04F247
    60, rue Wiertz / Wiertzstraat 60
    B-1047 Bruxelles/Brussel

Strasbourg

  • Parlement européen
    Bât. Louise Weiss
    T05067
    1, avenue du Président Robert Schuman
    CS 91024
    F-67070 Strasbourg Cedex

Adresse postale

  • Parlement européen
    Rue Wiertz
    Altiero Spinelli 04F247
    1047 Bruxelles