Appel à un changement de traité pour permettre au Parlement de décider de son siège 

Le Parlement européen devrait avoir le droit de décider du lieu et du moment où il siège, affirme une résolution qui sera débattue mardi et voté mercredi en plénière. Les députés de la commission des affaires constitutionnelles ont proposé de lancer une procédure ordinaire de révision du traité afin de permettre au Parlement de décider de la fixation de son siège et de son organisation interne.

"Le Parlement européen serait plus efficace, plus rationnel au niveau des coûts et plus respectueux de l'environnement s'il siégeait en un seul lieu", affirme le texte adopté en commission des affaires constitutionnelles par 22 voix pour et 4 voix contre.


Selon les estimations, les coûts annuels supplémentaires dus à la dispersion géographique du Parlement (entre Bruxelles, Luxembourg et Strasbourg) sont compris entre 156 millions et 204 millions d'euros, soit environ 10% de son budget annuel, affirme le rapport.


Débat: mardi 19 novembre

Vote: mercredi 20 novembre

Procédure: résolution non législative

#EPseat