Les députés questionneront le Président de la BCE lors d'un débat lundi 

Le Président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, sera à Strasbourg lundi après-midi à l'occasion d'un débat avec les députés sur le rapport annuel de la Banque pour 2014.

Les députés devraient interroger M. Draghi sur les "effets limités" - et les risques qui y sont associés - du programme de rachat d'actifs de la Banque, également connu sous le nom d'assouplissement quantitatif. Ce programme n'a pas encore débouché sur le taux d'inflation voulu de près de 2%, toujours en restant en-dessous, ni sur une réduction du fossé entre les taux d'emprunts accordés aux PME et ceux octroyés aux plus grandes entreprises. Les députés appelleront à la prudence et souligneront que la politique monétaire ne peut pas résoudre les problèmes budgétaires et économiques et ne devrait pas se substituer aux réformes structurelles nécessaires.


En réaction au rapport de la BCE pour l'année 2014, adopté en commission des affaires économiques et monétaires le 25 janvier, les députés ont également demandé une "évaluation approfondie" du rôle de la BCE au sein de la Troïka (Commission, BCE et FMI) afin de clarifier les responsabilités de la Banque dans l'approbation et la mise en œuvre des programmes de renflouement, tels que ceux appliqués en Grèce. Ils soulignent la nécessité de séparer clairement le rôle de la BCE en tant que superviseur bancaire d'une part et en tant que décideur de politique monétaire d'autre part, tout en insistant sur le besoin d'avoir un contrôle démocratique pour ce nouveau rôle de superviseur.



Débat: lundi 1er février

Vote: février II

Procédure: résolution non législative

 #ECB #Draghi