Débat sur la situation sécuritaire dans l'est de l'Ukraine 

La détérioration de la situation sécuritaire dans l'est de l'Ukraine, où des combats intenses avec des rebelles pro-russes ont récemment éclaté dans la ville d'Avdiïvka, contrôlée par le gouvernement, sera débattue mardi après-midi avec la chef de la politique étrangère de l'UE, Federica Mogherini.

Les députés de la sous-commission sécurité et défense ont été informés des derniers développements par Ivanna Klympush-Tsintsadze, vice-première ministre de l’Ukraine en charge de l’intégration européenne et euro-atlantique, à Bruxelles le 6 février dernier. Elle leur a annoncé que le 29 janvier, des rebelles pro-russes avaient violé le cessez-le-feu et attaqué les forces ukrainiennes à Avdiïvka en utilisant divers types d'armes, y compris celles interdites par les accords de Minsk, comme les lance-roquettes multiples Grad.


Lors d'un débat au sein de la sous-commission, les députés ont exhorté la Russie à cesser de tester les réactions de l'Occident et à poursuivre la mise en œuvre des accords de Minsk.



Débat: mardi 14 février 2017

Procédure: déclaration de la vice-présidente de la Commission et haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité