Le Parlement prêt à soutenir les contrôles obligatoires aux frontières extérieures de l’UE 

Tous les citoyens de l’UE et les ressortissants des pays tiers entrant ou sortant du territoire de l’UE devront être contrôlés par un recoupement avec des bases de données (comme celle sur les documents de voyage volés ou perdus), selon un projet de règlement mis aux voix jeudi. Le règlement, déjà approuvé de façon informelle avec le Conseil, exigerait également des États membres qu’ils vérifient que les voyageurs ne représentent pas de menace à la sécurité intérieure et à l’ordre public.

Le projet de règlement, qui modifierait le code frontières Schengen, a été présenté par la Commission européenne en décembre 2015. Il s’agit d’une réponse à la montée des menaces terroristes en Europe, et notamment au phénomène des "combattants étrangers" provenant de l’UE qui cherchent à rejoindre des groupes terroristes tels que le groupe État islamique en Syrie et en Irak.



Débat: mercredi 15 février

Vote: jeudi 16 février

Procédure: procédure législative ordinaire

Conférence de presse: mercredi 15 février à 14h30