Les députés en appellent à l’approbation accélérée des pesticides à faible risque 

Les pesticides biologiques à faible risque, qui pourraient remplacer ceux susceptibles de nuire à l’environnement et à la santé humaine, ne peuvent pas encore être utilisés à aussi grande échelle que souhaité dans l’UE, le cadre de leur certification étant trop lent et trop complexe, expliqueront les députés lundi. Ces derniers demanderont à la Commission européenne de proposer une révision des règles et voteront une résolution mardi.

Dans leur projet de résolution, les députés précisent que l’utilisation de produits phytopharmaceutiques classiques est de plus en plus controversée en raison des risques qu’ils font peser sur la santé humaine et sur l’environnement. Toutefois, seules sept substances actives alternatives classées "à faible risque" ont été approuvées par l’UE.


Les députés exhortent la Commission à proposer un projet législatif avant la fin 2018 afin d’accélérer la procédure d’évaluation, d’autorisation et d’enregistrement des pesticides à faible risque.



Débat: lundi 13 février

Vote: mardi 14 février

Procédure: question orale avec résolution

#pesticides