Les députés dénonceront les obstacles au droit à la libre circulation des citoyens de l’UE 

L’ensemble des États membres de l’UE devraient éliminer tout obstacle inutile et discriminatoire que peuvent rencontrer les citoyens de l’UE souhaitant travailler et résider dans un autre État membre que le leur, déclarent les députés dans une résolution mise aux voix mercredi.

La résolution précise que la commission des pétitions du Parlement a reçu une quarantaine de pétitions soulevant des inquiétudes relatives à des obstacles rencontrés par des citoyens de l’UE dans l’exercice de leur droit à la liberté de circulation au sein de l’Union.


Les députés ont également fait part de leur vive préoccupation quant aux pratiques de certains pays de l’UE qui expulsent des citoyens de l’Union peu de temps après que leur contrat de travail dans le pays a expiré. Ils déplorent également que certains États membres refusent toute protection sociale aux travailleurs issus d’un autre État membre.



Vote: mercredi 15 mars

Procédure: résolution non législative

#FreeMovement #SocialRights #InternalMarket