Migration: les députés demandent des mesures multilatérales 

Des mesures multilatérales sont nécessaires de toute urgence pour gérer le nombre sans précédent de migrants en déplacement dans le monde, et notamment pour mettre un terme aux décès en Méditerranée, vont insister les députés dans une résolution qui sera débattue mardi et mise aux voix mercredi.

Le projet de texte appelle à un "régime de gouvernance multilatérale" pour la migration internationale, à une coopération accrue entre l'UE, les organismes spécialisés des Nations unies, les banques de développement et d'autres acteurs, et l’implication du Parlement européen dans la conclusion d’accords en matière de migration avec des pays tiers. La résolution soutient également la campagne "Together" des Nations unies visant à lutter contre les perceptions et attitudes négatives à l'égard des réfugiés et des migrants.


Selon le Haut-Commissariat aux réfugiés, 65,3 millions de personnes - dont 40,8 millions de déplacés internes et 21,3 millions de réfugiés - ont été déplacées de force suite à des conflits, de la violence, des violations des droits de l'homme, des violations du droit international humanitaire et de la déstabilisation.


Débat : mardi 4 avril 2017

Vote : mercredi 5 avril 2017

Résolution non-législative

#JoinTogether