Corps européen de solidarité: les députés demanderont un budget dédié 

Les députés vont en appeler à une législation rigoureuse et à un financement dédié pour le nouveau corps de solidarité qui crée 100 000 postes de bénévoles et emplois rémunérés destinés aux jeunes. Toutefois, le nouveau dispositif ne devrait pas être financé aux dépens d’Erasmus+ ou d’autres programmes européens, déclarent les députés dans un projet de résolution qui sera mis aux voix jeudi.

Le texte appelle aussi à faire une distinction claire entre les activités bénévoles et les offres d’emplois, afin de s’assurer qu’aucune organisation participant au dispositif n’utilise les jeunes comme volontaires non rémunérés alors que des emplois de qualité sont disponibles.


A l’occasion d’une question orale présentée par la commission de la culture et de l’éducation, les députés interrogeront la Commission sur la façon dont le dispositif de corps de solidarité renforcera les programmes existants en matière de bénévolat, plutôt qu’il ne fera doublon.


La Commission devrait présenter une proposition législative en mai, suite à sa communication sur le corps européen de solidarité en décembre 2016.


Débat: lundi 3 avril

Vote: jeudi 6 avril

Procédure: question avec demande de réponse orale à la Commission, résolution non législative

#EUSolidarityCorps