Les députés approuvent l’aide de 71,5 millions d’euros de l’UE après les catastrophes naturelles au Royaume-Uni, à Chypre et au Portugal 

Les députés devraient approuver lors d’un vote mercredi une aide de l’UE d’un montant de 71 524 810 euros pour réparer les dommages causés par les inondations au Royaume-Uni de décembre 2015 à janvier 2016, par les incendies à Chypre d’octobre 2015 à juin 2016 et par les incendies sur l’île portugaise de Madère en août 2016. Cette aide est financée par le Fonds de solidarité de l’UE.

Inondations au Royaume-Uni (2015-2016)

 

L’aide proposée totalise 60 301 050 euros. De décembre 2015 à janvier 2016, 11 régions du Royaume-Uni ont été touchées par de fortes chutes de pluie et des vents violents, qui ont provoqué des inondations et ont endommagé les infrastructures.


Chypre: sécheresse et incendies (2015-2016)

 

L’aide proposée se monte à 7 298 760 euros. D’octobre 2015 à juin 2016, Chypre a connu de très faibles taux de précipitations et des températures extrêmement élevées. La combinaison de ces deux facteurs a occasionné une grave sécheresse qui a détruit les cultures, provoqué des incendies de forêts et de végétation, et engendré une pénurie d’eau. Deux puissants incendies en juin 2016 ont détruit une zone de plus de 2 600 hectares de forêt domaniale.


Incendies à Madère, Portugal (2016)

 

L’aide proposée totalise 3 925 000 euros. Entre le 8 et le 13 août 2016, l’île portugaise de Madère a subi de graves incendies qui ont brûlé 6 000 hectares. Ils ont conduit à la destruction d’infrastructures publiques essentielles, de bâtiments publics, de résidences privées, de commerces et ont causé des dommages à l’agriculture.


L’aide de 71,5 millions d’euros doit permettre de reconstruire les infrastructures essentielles, de rembourser le coût des mesures d’urgence et de couvrir les frais de certaines opérations de nettoyage.


Prochaines étapes

 

Si la commission des budgets approuve l’aide lors du vote prévu lundi soir, le Parlement dans son ensemble se prononcera mercredi. Le Conseil a approuvé l’aide le lundi 3 avril. Si le Parlement dans son ensemble donne son feu vert, les fonds pourraient être disponibles dans quelques semaines.


Contexte

 

Le Fonds de solidarité de l’UE a été créé en 2002 en réponse aux inondations catastrophiques en Europe centrale qui se sont produites cet été-là. Depuis, le Fonds a permis de réaliser des travaux de reconstruction après plus de 70 catastrophes (notamment des inondations, des feux de forêt, des tremblements de terre, des orages et des sécheresses) dans au moins 24 pays de l’UE, pour un montant total de 3,7 milliards d’euros.


Vote: mercredi 5 avril

Procédure: procédure budgétaire

#EUSF #EUfunds