Les députés interrogeront Federica Mogherini à propos du camp de réfugiés de Dadaab, au Kenya 

Les conditions de vie dans le camp de réfugiés de Dadaab et la décision du gouvernement kenyan de le fermer seront débattues avec la chef de la politique étrangère de l'UE, Federica Mogherini, mardi après-midi. Les députés voteront une résolution jeudi.

Les députés interrogeront la Commission européenne et le Conseil sur la manière dont l'UE contribue spécifiquement à soutenir les réfugiés à Dadaab. Ils pourraient également condamner la décision du gouvernement kenyan de fermer le camp.


Le gouvernement kenyan a longtemps soutenu que le camp de Dadaab a été utilisé comme base par le groupe terroriste al-Shabaab. La plus haute Cour de justice du Kenya a récemment bloqué une proposition du gouvernement kenyan visant à fermer le camp. Malgré cette décision judiciaire, l'administration du président Uhuru Kenyatta continue d'insister sur sa fermeture, fixant la fin du mois de mai comme limite pour ceux qui y résident pour partir.


Ouvert dans l'est du Kenya dans les années 1990 comme refuge temporaire pour les personnes fuyant la guerre civile dans la Somalie voisine, Dadaab est devenu l'un des plus grands camps de réfugiés au monde avec plus de 275 000 personnes, selon le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés.



Débat: mardi 16 mai

Vote: jeudi 18 mai

Procedure: déclaration de la haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, avec résolution

@FedericaMog #Dadaab #refugees