Améliorer les conditions de travail des femmes 

Les femmes continuant d’être désavantagées dans leur vie professionnelle, les députés ont décidé de proposer une série de mesures correctrices.

Les entreprises devraient garantir un meilleur équilibre entre vie professionnelle et privée, promouvoir l’égalité des sexes et être contraintes de rendre les salaires publics, dans le but d’accroître l’autonomisation économique des femmes dans les secteurs privé et public. C’est ce que devraient affirmer les députés dans un projet de résolution débattu lundi et voté mardi.

 

Le texte recommande plusieurs mesures pour:


  • améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée afin de partager les tâches non rémunérées entre hommes et femmes;
  • respecter la parité salariale et accroître la transparence en matière de rémunération dans les entreprises privées;
  • établir des quotas de genres;
  • inclure les projets d’égalité des sexes dans les négociations entre les entreprises et les partenaires sociaux;
  • garantir l’application effective du principe de rémunération égale pour un travail d’une valeur égale dans tous les États membres;
  • augmenter les salaires dans des secteurs où les femmes représentent la majorité de la main-d’œuvre, comme les aides ménagères et le personnel soignant; et
  • conclure des accords collectifs et l’inclusion de mesures de salaire égal dans les conventions collectives.

À savoir

 

Selon Eurostat, les femmes actives sont 31,5% à travailler à temps partiel dans l’Union contre 8,2% des hommes, et environ 50% des femmes travaillent à temps complet, contre 71,2% des hommes.


Les responsabilités familiales représentent la raison principale de ne pas avoir un emploi rémunéré pour près de 20% des femmes inactives économiquement, alors que les hommes qui ne travaillent pas pour les mêmes raisons représentent seulement 2% des hommes inactifs d’un point de vue économique.


D’après l’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes (EIGE), l’égalité des sexes permettrait, d’ici à 2050, de créer jusqu’à 10,5 millions d’emplois supplémentaires dans l’UE et de relever le PIB par habitant de 6,1% à 9,6%.


Débat: lundi 2 octobre

Vote: mardi 3 octobre

Procédure: résolution non législative

#GenderEquality #pensiongap #paygap