Examen de la politique étrangère et de défense de l’UE 

Une réponse forte, unie et diplomatique de l’UE aux menaces et défis internationaux, ainsi qu’une intégration accrue de la défense européenne devraient guider la politique étrangère et de défense de l’Union. C’est ce que devraient souligner les députés lors d’un débat mardi avec la chef de la politique étrangère de l’UE, Federica Mogherini.

Dans des résolutions votées mercredi, qui évaluent les principaux choix de la politique étrangère et de défense commune, les députés dressent une liste des grands défis qui menacent la sécurité de l’UE: la prolifération des armes de destruction massive, le terrorisme, les conflits dans le voisinage oriental et méridional, les guerres par procuration, les guerres hybrides et la guerre de l’information.


Ces défis devraient être relevés grâce à une réponse diplomatique européenne forte et une réaction plus rapide face aux crises en développement, ajoutent les députés. Par conséquent, ils insistent sur le besoin d’accélérer le processus de prise de décisions de la politique étrangère et de sécurité commune au Conseil de l’UE, en passant du vote à l’unanimité au vote à la majorité qualifiée.


Par ailleurs, les députés saluent le fait qu’après leurs appels répétés, l’intégration de la défense européenne prend forme avec le Fonds européen de la défense, un quartier général opérationnel de l’UE, la coopération structurée permanente, et un examen annuel des projets de défense des États membres.


Débat: mardi 12 décembre

Vote: mercredi 13 décembre

Procédure: résolutions non législatives

#CFSP #Defence