Plan d’investissement européen: prolongation et ressources supplémentaires 

Le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), qui a contribué à la reprise économique, sera prolongé jusqu’en 2020 et sera complété par de nouvelles ressources afin de financer davantage de projets qui devraient avoir les retombées économiques et sociales les plus avantageuses dans les États membres, selon un projet législatif mis aux voix mardi.

Le Fonds, également appelé Plan Juncker, vise à mobiliser 500 milliards d’euros pour pallier les faiblesses du marché et les fossés d’investissement en finançant des projets innovants qui présentent un profil de risque élevé et qui ne pourraient être soutenus sans le Fonds. Selon l’accord entre le Parlement et les États membres, les investissements devraient aussi encourager la création d’emplois, en particulier pour les jeunes et les régions européennes plus faibles d’un point de vue économique.


À savoir


Le FEIS, mis en œuvre par la Banque européenne d’investissement, a été établi en 2015 pour une période initiale de trois ans, avec pour but de mobiliser au moins 315 milliards d’euros d’investissements au sein de l’économie réelle. La Commission européenne a proposé de prolonger la durée du fonds jusqu’à la fin du cadre financier pluriannuel (CFP) actuel en décembre 2020, en vue d’atteindre un objectif d’investissements de 500 milliards d’euros.


Consultez les résultats du FEIS dans votre pays sur le site web de la Commission européenne.


Débat: mardi 12 décembre

Vote: mardi 12 décembre

Procédure: codécision (procédure législative ordinaire), accord de première lecture

#EFSI