L'UE doit continuer à soutenir le processus de paix en Colombie 

Les députés devraient exhorter l'UE à continuer à soutenir politiquement et financièrement le processus de paix colombien lors d'un débat mardi.

La consolidation de la paix est l'épine dorsale de la coopération de l'Union européenne avec la Colombie depuis 2002. Lors d'un débat mardi avec la chef de la politique étrangère de l'UE, Federica Mogherini, les députés devraient ainsi appeler l'UE et ses États membres à continuer à soutenir le processus de paix en Colombie à travers:



En septembre dernier, le Parlement européen a réitéré son soutien au processus de paix en Colombie et s'est félicité de la remise des armes individuelles par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), ainsi que de l'accord de cessez-le-feu bilatéral conclu entre l'Armée de libération nationale et le gouvernement colombien.


À savoir


L'UE soutient la paix en Colombie depuis plus de deux décennies et, avec ses États membres, a financé des activités de consolidation de la paix pour plus de 1,5 milliard d'euros. Consciente de l'importance des efforts déployés par la Colombie pour instaurer la paix, la haute représentante Mogherini a nommé l'ancien ministre irlandais des affaires étrangères, Eamon Gilmore, envoyé spécial pour le processus de paix en Colombie en novembre 2015.


En 2016, lorsque l'accord de paix entre les autorités colombiennes et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) a été signé, l'UE a réaffirmé son soutien à la consolidation de la paix, par le biais d'un programme de soutien global de près de 600 millions d'euros pour des mesures à court et à long terme. Un fonds fiduciaire de l'UE pour la Colombie, doté d'un budget de 95 millions d'euros, a été mis en place, se concentrant spécifiquement sur le développement économique et la productivité agricole. À ce jour, 19 États membres de l'UE ont contribué au fonds.



Débat: mardi 16 janvier

Procédure: déclaration de la vice-présidente de la Commission et haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité

#ColombianPeaceProcess