Iran: les députés débattront des récentes manifestations violentes 

Les députés débattront du plus important mouvement de protestation depuis près d'une décennie qui a eu lieu en Iran, avec la chef de la politique étrangère de l'UE, Federica Mogherini, mardi après-midi.

Les manifestations se sont répandues dans plusieurs dizaines de villes iraniennes pendant environ une semaine, à compter du 28 décembre 2017, date à laquelle des centaines d'Iraniens se sont rassemblés, de manière largement pacifique, à Mashhad, la deuxième ville du pays, dénonçant leurs difficultés économiques. Le mouvement de protestation a fait 21 morts et déclenché des milliers d'arrestations.


En décembre 2017, les députés ont débattu de la décision du Président américain Trump de ne pas certifier l'accord sur le nucléaire iranien. Ils ont souligné que l'UE et le reste de la communauté internationale avaient l'intention d'honorer l'accord multilatéral et de poursuivre l'approche "duale" des sanctions couplées à des négociations diplomatiques.



Débat: mardi 16 janvier

Procédure: déclaration de la vice-présidente de la Commission et haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité