Appel à mettre fin au mandat de M. Czarnecki en tant que vice-président du Parlement 

Les chefs de file des groupes politiques du Parlement européen ont décidé jeudi 1er février de proposer à la plénière la semaine prochaine que le vice-président Ryszard Czarnecki (ECR, PL) soit démis de ses fonctions. Cela signifie qu’il ne les représenterait plus, ni eux ni le Parlement.

Lors de la Conférence des présidents, les dirigeants des groupes politiques ont décidé à la majorité requise de minimum trois cinquièmes des votes d’au moins trois groupes de mettre fin au mandat de M. Czarnecki en tant que vice-président pour "faute grave". M. Czarnecki a comparé la députée européenne Róża Thun aux collaborateurs polonais nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.


Le Parlement dans son ensemble se prononcera sur la proposition mercredi 7 février et une majorité de deux tiers des votes exprimés représentant la majorité des députés qui le composent sera nécessaire pour démettre M. Czarnecki de ses fonctions. Le Parlement devrait ensuite élire ultérieurement un nouveau vice-président.


La proposition de la Conférence des présidents ne vise pas la Pologne ni le groupe ECR. La proposition exprime simplement l’avis des dirigeants politiques selon lequel M. Czarnecki ne devrait plus les représenter.


Règlement du Parlement européen:


Article 21

Article 20

Article 7