Débat avec M. Draghi sur l'investissement, le soutien post-crise aux banques et les cyber-menaces 

L'ampleur du soutien apporté par la Banque centrale européenne aux banques ne se reflète toujours pas dans leurs prêts à l'économie réelle, devraient affirmer les députés lors d'un débat avec le Président de la BCE, Mario Draghi, lundi soir. Les cyber-menaces et les conséquences du Brexit devraient également être abordées.

Les députés devraient faire part de leurs craintes quant à la manière dont le prolongement du programme d'achat d'actifs bancaires de la BCE après la crise pourrait affecter les épargnants individuels et l'équilibre financier des régimes de retraite et d'assurance. Ils inviteront la BCE à évaluer les avantages et les effets secondaires de sa politique et à la communiquer clairement aux marchés financiers.


De plus, ils demanderont à la BCE de continuer à rendre compte des cyber-menaces qui pèsent sur le secteur financier et d'adopter une politique claire et publique en ce qui concerne le lancement d’alertes.


Les députés devraient plaider en faveur d'une politique plus globale en matière de prêts non productifs et de l’achèvement de l’union bancaire européenne, dans le but de garantir la sécurité des dépôts des épargnants. Ils devraient aussi appeler la BCE à évaluer toutes les conséquences du retrait du Royaume-Uni de l'UE et à préparer en temps utile l'architecture financière de l'UE après le Brexit.



Débat: lundi 5 février

Vote: mardi 6 février

Procédure: résolution non législative

@ecb #Draghi